Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 85 le Mar 6 Aoû 2013 - 22:26
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Shimano baitrunner ST 10000 ou ?
Aujourd'hui à 4:37 par gigi

» cuiseur vapeur qui rouille ...
Hier à 23:02 par gigi

» choix entre deux moulinets
Hier à 16:38 par gigi

» Estomac gonflé
Hier à 15:08 par Alain_33

» renseignements sur canne LEON HOOGENDIJK black power MK1
Dim 15 Oct 2017 - 11:08 par snoopy62138

» Cheveu semi soluble.
Dim 15 Oct 2017 - 10:21 par Gimli

» Cannes 10pieds
Sam 14 Oct 2017 - 12:34 par pi-r57

» Diamètre nylon pêche stalking
Ven 13 Oct 2017 - 4:19 par gigi

» Que pensez vous de ce moulinet en 2017 ? Que me conseiller vous ?
Jeu 12 Oct 2017 - 22:29 par Luc Petit

Partenaires
 /></a>

L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  gigi le Ven 8 Nov 2013 - 11:57

Salut,

Passant une grande partie de mes loisirs au bord de l’eau, j’ai été amené à constater que beaucoup de pêcheurs n’ont pas conscience de ce qui (pour pêcher la carpe dans de bonnes conditions) relève de l’indispensable, du nécessaire et du superflu. J’en vois même qui n’hésitent pas à monter un biwi pour ne pêcher que quelques heures……………                                                      
Pour tous ceux qui débutent et qui pensent qu’il faut posséder 200 kilos de matériel pour pouvoir pêcher la carpe, ce texte leur est dédié.

1. L’indispensable :
Ce sont les cannes, les moulinets, les piques, l’épuisette, le tapis de réception, le fourreau et bien sur le petit matériel et les appâts avec de quoi les propulser sur le coup, sans ce minimum vital, la pêche à la carpe n’est pas possible.                              
NB : Je pense personnellement que pour un débutant 2 cannes suffisent, c’est moins lourd,  plus rapide à mettre en place, plus simple à gérer et surtout beaucoup  moins coûteux pour commencer.

2. Le nécessaire :
C’est tout le matériel qui va servir à améliorer notre pêche comme :                                                            
- Le rod pod  par exemple qui permet de poser ses cannes hors sol sans avoir besoin de planter les pieds dans un sol parfois très dur, voire impossible à percer. Il sert aussi de support à nos détecteurs de touches.
- Les détecteurs de touches électroniques ne sont non plus indispensables pour pêcher la carpe (nos anciens s’en sont bien passé) mais, leur utilisation permet au pêcheur de pouvoir relâcher son attention durant les longues heures d’attente au bord de l’eau.        
- Idem pour les détecteurs visuels (swingers, hangers ou springers) qui permettent de garder la bannière en tension et de pouvoir déceler les plus petites tirées (parfois avant même que les détecteurs ne sonnent)
- Le level chair ou le siège de pêche est aussi un accessoire important et nécessaire car il apporte au pêcheur du confort pour affronter les longues heures d’attente.                                      
- Le parapluie de pêche permet au pêcheur de s’abriter des rayons du soleil mais aussi de se tenir à l’abri des intermèdes pluvieux qui égrènent une saison de pêche. Accessoirement il peut aussi servir d’abri aux plus courageux d’entre nous pour une nuit ou deux, notamment pour les modèles munis d’une façade amovible.
Le nécessaire de pesage : Ces quelques accessoires, sans être vraiment nécessaires font quand même partie de la panoplie d’un pêcheur de carpe qui se respecte. Sac de pesée, peson et appareil photo la composent…Pour trimbaler tout ça, même si nous sommes encore très loin des 200 kilos, il vaut mieux posséder un chariot voire une brouette de transport pour pouvoir se rendre sur les coups.                    
Pêche de nuit : Le pêcheur de carpes qui désire faire une session prolongée et notamment pêcher de jour comme de nuit devra, en plus du matériel décrit plus haut, se munir d’une tente (biwi), d’un lit de camp(bedchair), d’un duvet, d’un réchaud et d’un nécessaire de cuisine, d’une lampe, de vêtements de rechange, d’une pharmacie, etc. Enfin bref de tout le nécessaire pour passer quelques jours au bord de l’eau sans bien sur oublier les provisions et la réserve d’eau potable. (là on se rapproche tout doucement des 200 kilos)

3. Le superflu :
Ben le superflu c’est tout le reste, tout ce qui n’est pas nécessaire à une pratique ludique de la pêche de la carpe depuis la berge.
Les embarcations coûteuses et embarrassantes, les échosondeurs, les bateaux amorceurs, qui ne devraient concerner en fait que "les baroudeurs" qui pratiquent des pêches extrêmes, les spécimens hunters et autres fondus du même genre, et non pas les pêcheurs lambda qui ne pratiquent qu’en plan d’eau de taille modeste ou en rivière et en grand fleuves comme moi.
Je dis ça d’autant plus facilement que je possède personnellement plusieurs embarcations, des moteurs (1 thermique et 1 électrique) 1 échosondeur, 1 bateau amorceur, 2 batteries à décharge lente et plein d’autres accessoires qui prennent la poussière dans mon garage.
Je me rends compte que j’ai accumulé (en trente ans de pratique) des tas de choses dont je me sers qu’occasionnellement, voire plus du tout.
J'ai par exemple en rayon une bonne quinzaine de cannes (je n’aime pas jeter), trois rod pods complets, une bonne dizaine de détecteurs de touches électroniques, une belle collection de hangers, swingers et springers, une dizaine de frondes et autant de tubes lance bouillettes, mais aussi 7 ou 8 tables à rouler, etc. et je ne m'étendrais pas sur les centaines de revues halieutiques, de livres, de vidéos et DVD sur le sujet, etc.
Et je ne parle là que de la pêche de la carpe en batterie, car j’ai longtemps pratiqué la pêche au quiver, la pêche à l’anglaise et même la pêche de la carpe au coup.
Parallèlement j’ai aussi longtemps traqué le brochet et taquiné la truite au toc dans les torrents de ma région, à la dandine avec vairon casqué et monture Bohémienne, mais aussi à la mouche sur la rivière Ain et mon atelier de montage reste encore opérationnel même si la dernière mouche que j’y ai monté commence à perdre ses poils. Il en résulte plusieurs fourreaux garnis, des paniers sièges, des dizaines de flotteurs, autant de fender-boom, et autres accessoires. Enfin bref des dizaines de kilos de matériel qui occupent un espace conséquent chez moi. C’est le poids de la passion mais c'est aussi le signe d’une société de consommation qui pousse chaque  individu à toujours posséder plus, et parfois bien au delà de ses besoins réels…………..à méditer…………

Gigi.
avatar
gigi
Admin

Messages : 6005
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 59
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Invité le Ven 8 Nov 2013 - 12:39

très belle article gigi, j'adore ta dernière phrase, qui est " vraiment " vrai.

Malheureusement a l'heure d'aujourd'hui, beaucoup de chose nous pousse a acheté acheté et encore acheté, et bien souvent ce n'est pas très utile mais la passion prend le dessus....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  juju51 le Ven 8 Nov 2013 - 14:01

Gigi il faut que tu fasse une brocante dans ton garage Wink 

Je croit qu on est beaucoup dans ton cas avec du matos qui prend la poussière j ai eu la chance de pouvoir laisser beaucoup de chose chez mes parents mais je recommence a la maison et je me dit que sa servira a mon fils dans une paire d année.
Je n aime pas non plus jeté ou encore vendre a des prix tres bas je prefere garder ou quelque fois donné a des jeunes pecheurs que je rencontre
avatar
juju51

Messages : 4146
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Luc Petit le Ven 8 Nov 2013 - 14:07

Vous mettez en pratique ce que vous dit gigi et c'est 50% de matériel en moins pour les fabricants mais surtout des marges énormes qui disparaissent pour le superflu.lol!
avatar
Luc Petit

Messages : 726
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 68
Localisation : Indre-etLoire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemerillon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Dav le Ven 8 Nov 2013 - 16:47

Juju d'ici que ton fils va à la pêche, tu aura encore changé de matériels Very Happy 
avatar
Dav

Messages : 5806
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 33
Localisation : Charleville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Carpiste_86 le Ven 8 Nov 2013 - 18:38

Et oui, Gigi dit que la vérité rien que la vérité, comme toujours Smile
avatar
Carpiste_86

Messages : 517
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 20
Localisation : Vienne, poitou charente

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Gimli le Ven 8 Nov 2013 - 19:29

Encore une fois entièrement d'accord je suis un pêcheur que l'on pourrait qualifier de baroudeur j'aime les sessions dure mais courte organisé et être mobile, je minimise au maximum le matériel. Après il faut choisir la pêche ou le camping.
avatar
Gimli
Admin

Messages : 4807
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 24
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  juju51 le Ven 8 Nov 2013 - 20:09

Gimli a écrit:Encore une fois entièrement d'accord je suis un pêcheur que l'on pourrait qualifier de baroudeur j'aime les sessions dure mais courte organisé et être mobile, je minimise au maximum le matériel. Après il faut choisir la pêche ou le camping.
Je n aime pas ce raccourcit rapide pour toi un pecheur a la carpe qui va faire une session de plus de 48h fait forcement du camping scratch 
avatar
juju51

Messages : 4146
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Gimli le Ven 8 Nov 2013 - 20:55

Hum je comprend, je vois que j'ai n'est pas assez développé pour faire vite. (Je m'en excuse)
Donc voila mes précisions Smile

Depuis que je pêche pêche la carpe, j'ai vu des évolutions très inintéressante  mais aussi des choses que je qualifierai d'exagérations.  Cela concerne la pêche de nuit qui  à modifié la pratique de notre pêche parfois en mettant une pression de pêche exagéré sur les berges de certains plans d'eau et lacs.  Du coup les mentalités ont évolué et certains pensent qu'il faut planifier une semaine minimum pour être sur de faire beaucoup de poisson.

Je pense que les magazines, les films, les vidéos ont influencé cette façons de procéder en racontant des récits de pêcheurs que l'on nomme des héros. dans certaines conditions les sessions longue peuvent être justifiés ( plan d'eau faible densité de carpe sauvage)
Moi même je connais ce genre de session que j’apprécie également, il en faut pour tout les gouts mais tout le monde ne peut pas se permettre de pêcher aussi longtemps par exemple les débutants qui pourraient prendre peur.

Mais je pense qu'il faut réinventer ou réactualiser la pêche de jour sur certains lieux  même certains coins très très dures car c'est la base. Certains passionnés ont étaient écœurés par la durée et les sessions pas forcément rentable, parfois sans bon résultats.  
Ensuite certains exercent des professions avec des horaires pas forcément adéquate sans parlé de la vie de famille qui ne doit pas être entièrement sacrifié pour la passion.
Malgré ses grosses contraintes certains se voient mal arrêté la pêche de la carpe car ils sont d'éternel passionnés !  Alors pour cela il faut bien connaitre les coins, être précis oublier le superflu, penser aux coups du soir et amorçage à l'avance voir le stalking quand c'est possible.

Il ne faut pas forcément pêché longtemps mais correctement. Beaucoup ne jurent que par 48 h minimum avec des résultats très satisfaisant mais aujourd'hui certains oublie qu'il est possible de se rendre au bord de l'eau pour quelques heures.
Certains pensent qu'il faut l'écho sondeur, le bateau, le biwy 3 étoiles..
Parfois on passe à coté de pas mal de choses. Car du même coup on ne choisi pas toujours ses postes en fonction de la pêche, mais de l'accessibilité en voiture !
Du coup certains ne sortent plus s'il non pas deux jours au minimum et certains dans la vie active n'ont pas cette possibilité et la on peu faire les même résultats en session courte mais pour cela il faut respecter certains principes pêcher Light !


Dernière édition par Gimli le Dim 15 Déc 2013 - 23:36, édité 11 fois
avatar
Gimli
Admin

Messages : 4807
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 24
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Luc Petit le Ven 8 Nov 2013 - 21:26

Bien dit, et en plus par un jeune. La relève arrive....Fais attention quand même car si tu avais tenu les mêmes propos en ayant 65 ans tu serais passé pour un vieux c***lol! lol! lol! 
avatar
Luc Petit

Messages : 726
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 68
Localisation : Indre-etLoire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemerillon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Rody' le Ven 8 Nov 2013 - 22:31

Luc Petit a écrit:Bien dit, et en plus par un jeune.
Huumm'... Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous et je rejoins l'avis de Juju.. J'ai l'impréssion que vous faites un stéréotype du mauvais pécheur...

Je m'explique : en effet, chacun aborde la pêche différemment en fonction de tous un tas de chose (disponibilité vis à vis du boulot, de la famille... mais aussi de ses envies...) et en effet, ce n'est pas parce que tu va passer 48h ou plus à la pêche que tu y fait du camping Shocked  Personnellement, je me rend sur les berges aussi bien pour 2,3 voir 4h que pour 48h si j'en ai la possibilité... Et d'ailleurs pour mes sessions les plus longues, je m'y rend très souvent tous seul, dans des plans d'eau peu pêchés et pour le coup, çà ressemble plus à de la survie qu'à du camping.. A côté de çà, je passe aussi quelques sessions entre amis dans des publics surpêchés.. Et alors ??
En ce qui concerne le matériel, on vit dans une société de consommation importante et çà on y échappe pas (malheureusement...) mais bon, il faut vivre avec son temps. Je ne jugerai en aucun cas celui qui possède le biwi 3***, les cannes machin-chose et les moulinets top-niveau ! S'il les a, c'est qu'il en a les moyens, et t'en mieux ! Moi ce n'est pas le cas, j'ai mon matos qui est ce qu'il est et il fait parfaitement bien sont boulot... Donc laissons celui qui as de l'argent faire tourner le commerce...
Celui qui choisit son poste uniquement en fonction de l'accessibilité en voiture, laissons-le aussi... Tu préfères le voir ou il est ou bien le voir venir piquer ton post ?? Perso' il se place ou il veut et il en paye les conséquences ! S'il prend moins de poissons parce qu'il n'a pas voulu trimbaler son matos à pied, tempi pour lui...

Il en faut pour tous le monde et chacun aborde sa pêche comme il le souhaite. Je pense que tous çà n'a peu d'importance, ne jugeons pas un pécheur sur la façon dont il aborde sa passion mais plutôt sur le respect qu'il y apporte...
avatar
Rody'

Messages : 211
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 26
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Rody' le Ven 8 Nov 2013 - 22:34

Merci quand même à Gigi, cet article devrait surtout être lu par les plus jeunes qui ce font une idée de la pêche qui est parfois loin de la réalité (et ce toujours à cause de la société actuelle..).
avatar
Rody'

Messages : 211
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 26
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Gimli le Ven 8 Nov 2013 - 22:39

Je comprend tout à fait mais ce n'est pas un jugement que je porte la, mais une façon de voir les choses il faut que sa reste la pêche c'est une façon de pensé chacun pêche comme il l’entend bien évidament mais je répondais suite au poste de gigi pour appuyer un peu le fait qu'il y a beaucoup de superflu et qu'on peu très bien faire sans en revenant aux fondamentaux.
avatar
Gimli
Admin

Messages : 4807
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 24
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Luc Petit le Sam 9 Nov 2013 - 14:09

La pêche à la carpe telle qu'elle est pratiquée par 90% est belle est bien stéréotypée.
Mais nous ne critiquons pas la manière de pêcher des uns et des autres. Mais il est bon tout de même de faire toucher du doigt les excès de notre loisir, essentiellement quand un forum comme celui-ci est fréquenté par des jeunes et des débutants.  Les erreurs se corrigeront en partie avec le temps, les anciens sont juste là pour qu'elles se corrigent le plus vite possible. C'est aussi le partage de notre expérience, et rien d'autre.
avatar
Luc Petit

Messages : 726
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 68
Localisation : Indre-etLoire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemerillon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Max 58 le Sam 9 Nov 2013 - 16:06

Débat très intéressant !

En tout cas, merci d'avoir partager un de tes articles gigi Wink
avatar
Max 58
Admin

Messages : 4165
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 21
Localisation : nièvre ( 58 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  lepeck28 le Sam 9 Nov 2013 - 16:20

Personnellement,
moi qui débute ( depuis cet été ), ayant commencé avec le minimum ( 3 cannes + 1 Rodpod récupéré sans détecteurs... Obligé de resté devant ses cannes lol :p ), je dois avouer que la tentation d'acheter.. d'acheter est présente !!

Mais au final cela ne m'a pas empêcher de prendre du poisson avec un minimum de matériel. Mais bon, pour avoir raté 2 ou 3 poissons parce que d'un coup je me disais : " tiens, mon fil est totalement détendu...c'est quoi ce bordel.." Ben oui novice hein!!! Je vais profiter de la trêve hivernale pour acheter des écureuils :p

LEPECK

lepeck28

Messages : 116
Date d'inscription : 09/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Yoshi le Sam 9 Nov 2013 - 16:47

à ta place j’achèterais plutôt des détecteur pour les écureuils un simple contre poids suffit genre une pince a linge
avatar
Yoshi

Messages : 487
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 23
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  lepeck28 le Sam 9 Nov 2013 - 16:56

Pour les détecteurs,
je les ai acheté dés que j'ai eu fini ma première rapide session de pèche. Comme je le disais, rester à 2 m de ses cannes me suis vite rendu compte au bout de 2 heures 30 que cela allait être vite... saoulant :p
De ce fait avais pris les tout premiers pris de chez Starbaits au magasin D4 du coin. Une dizaine d'euros pièces. Hé oui toujours en phase découverte avant d'investir. Comme cela change la vie...

Mais bon sur les retours, cela ne "bip" pas!! Pas bête le coup de la pince à linge en contre poids o_O" . Mais je me connais je vais jamais penser à l'enlever au moment où je vais ferrer... et suis curieux (...ou pas ) de voir ce que cela peuvent donner les rotations du moulinet sur la pince en question :p

LEPECK


lepeck28

Messages : 116
Date d'inscription : 09/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  crochepate le Jeu 24 Avr 2014 - 13:03

Bonjour a tous,

Je voulais revenir sur l'histoire du "camping".
Deja , pour ma part quand j'ai debuté , j'ai voulus avoir tous le materiel indispensable , necessaire et superflues....car je suis comme ça!!!
Mais quand je me suis apperçus des prix ...j'ai ete vite calmé...alors j'ai fais ça comme un jeu a essayer de trouver des "choses" qui pourrait mettre utile pour la peche mais avec un cout minimum....je n'ai donc pas de biwi mais une tente, pas de bedchair mais un lit de camp, ...etc.....et aujourd'hui je pense avoir tous ce dont j'ai besoins!!!!Mais c'est une question de personne aussi....quand je pars a la peche pour une session de quelques heures , je recherches beaucoup plus le poisson que pour les longues session que j'apprecies tous particulierement....je m'explique....lors de longue session ( minimum 3 ou 4 jours) .....ce qui me plait , c'est tous simplement d'etre en amis pour quelques jours, en nature , "revenir a l'etat sauvage" tout en ayant un confort raisonnable apres biensur je fais quand meme en sorte de trouver le poisson mais avec beaucoup moins de rigueur .Je choisit un poste et que ça morde ou non je m'y tiens jusqu'a la fin ...et si ça mord tant mieux...ça sera la cerise sur le gateaux....et si pendant une semaine je dois faire capot...ca me derangeras pas plus que ça.....j'aurais quand meme fais le "vide" et trouver mon bonheur a etre au bord de l'eau avec des proches!
Alors que pendant les sessions courtes c'est tout seul ou non , , c'est minimum de materiel, etude du plan d'eau avec rigueur , plusieurs appats .....la par contre je n'aime pas les capots.......c'est pas du tous la meme philosophie et la meme approche!!!

Et effectivement ce que vous appellez superflues ...pour moi ca ne l'ai pas ....quand je suis en session d'une semaine....effectivement j'aime bien avoir ma douche tous les jours ( donc douche solaire)...je veus avoir de la batterie sur le telephone portable ( donc chargeur de batterie solaire)....je veus avoir de la batterie pour le moteur electrique ( donc chargeur de batterie solaire!!)...et j'en passe ....donc oui je trouves logiques que lors d'une longue session , que la voiture sois archi blinder , que le coffre de toit le soit aussi !!!!Mais je prefere de loins galerer a porter le tout sur le poste de peche que d'avoir besoins de quoique ce soit et ne pas l'avoir pris!!!!
avatar
crochepate

Messages : 158
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 39
Localisation : roquebrune sur argens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Parisien931 le Ven 2 Mai 2014 - 7:31

Topic très intéressant, personnellement je pars avec moins que l'indispensable car financièrement je peut pas me payer tout de suite une deuxième canne avec moulinet... Ma première j'essayerai de bien l'équipe et par la suite prendre une deuxième... ^^
avatar
Parisien931

Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 26
Localisation : Le Blanc - Mesnil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  gigi le Ven 2 Mai 2014 - 9:24

Parisien931 a écrit:Topic très intéressant, personnellement je pars avec moins que l'indispensable car financièrement je peut pas me payer tout de suite une deuxième canne avec moulinet... Ma première j'essayerai de bien l'équipe et par la suite prendre une deuxième... ^^

Salut,

Sage décision d'autant que pour pêcher la carpe, il n'est pas indispensable d'utiliser 3 ou 4 cannes. Trois éléments sont alors très importants, la qualité des cannes, celle du moulinet et enfin du mono filament qui nous relie plus directement au poisson.
Les cannes : Les fabricants proposent tous aujourd'hui des cannes de qualité dont le prix oscille entre 80.00€ et 120.00€, à toi de choisir parmi toutes les marques celles qui te conviendront le mieux.
Les moulinets font partie des éléments à ne pas choisir à la légère, ils doivent être solides, fiables, avoir un frein très précis (micrométrique) une bonne contenance de bobine et un tour de manivelle d'au moins 90. Parmi les centaines de moulinets que propose le marché deux modèles au très bon rapport qualité/prix reviennent systématiquement parmi le choix des carpistes, il s'agit pour les bobines débrayables du Shimano Baitrunner 10000RA (ST ou DL) et pour un frein avant, l'EMX5000T de chez Daiwa.
Le monofilament : Deux cas d'école, soit on utilise un fil pas cher et on le change deux ou trois fois dans la saison, soit on utilise un fil plus cher(voire beaucoup plus cher) et on le garde autant de temps qu'il résiste.
Personnellement je préfère la seconde solution car je regretterais toute ma vie de rater un poisson record parce que j'ai voulu économiser sur le fil.
Le bas de ligne ne doit pas être oublié, qu'il soit composé de tresse, de nylon ou encore de fluorocarbone, sa résistance devra toujours être inférieure à celle du corps de ligne pour qu'en cas de rupture, celle ci se fasse au niveau le plus proche de l'hameçon.

Après vient l'épuisette qu'il vaut mieux choisir parmi les modèles solides, larges et profonds et le matelas de réception qui doit être épais et suffisamment large pour accueillir nos belles dans de bonnes conditions.

Voilà mon ami pour l'essentiel, le "nécessaire" viendra très vite se greffer dessus et le "superflu" encombrera certainement ta cave un jour.........

gigi
avatar
gigi
Admin

Messages : 6005
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 59
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Parisien931 le Ven 2 Mai 2014 - 9:34

Dans ma présentation j'ai mis un peu le matos que je devrais avoir d'ici la semaine prochaine... Si tu peut jeter un coup d'oeil et me dire si c'est à peu près potable ou si je vais me manger sur ma première carpe XD
avatar
Parisien931

Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 26
Localisation : Le Blanc - Mesnil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  gigi le Ven 2 Mai 2014 - 11:45

Re,

Le matériel dont tu disposes est largement suffisant et résistant pour prendre des carpes, notamment le moulinet qui est certainement ce qui se fait de mieux dans la gamme.
Côté canne, ce modèle a fait ses preuves même s'il vaut mieux ne pas rechercher les performances avec......
Côté fil, le Daixa Infinity Duo Camo est un bon Nylon. Je te conseille de le prendre en 36/100, cela te permettra d'utiliser un bas de ligne de 20 ou 25 lbs de résistance.
Côté bas de ligne, le fluoro est un produit que j'utilise peu car il a tendance à casser facilement. Je te conseille plutôt la tresse gainée qui permet de présenter tous types d'appâts flottants ou non. En débarrassant les derniers centimètres de leur "coating" on obtient un montage combiné du plus bel effet.
Comme hameçons, j'utilise depuis très longtemps pour la pêche en plan d'eau les Hayabusa H.BIL288 en n°4 et 6 et pour la rivière, les K1 de la même marque en n°4 et 6.
Pour les montages flottants je me sers de Gamakatsu 5275F Lagabbe en n°2 et 4.

gigi
avatar
gigi
Admin

Messages : 6005
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 59
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indispensable, le nécessaire et le superflu.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum