Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 85 le Mar 6 Aoû 2013 - 23:26
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» sonder à la canne
Aujourd'hui à 16:02 par gigi

» bouillette pour alt
Hier à 23:51 par gigi

» Bouillette maison pour pêche rapide??
Hier à 0:59 par gigi

» pêche hivernal . pas facile!!
Jeu 1 Déc 2016 - 21:20 par snowman63

» choisir sont cobra
Jeu 1 Déc 2016 - 13:07 par vince78

» Lieux , Etang
Jeu 1 Déc 2016 - 8:08 par Miix33

» montage pour petit et gros poisson
Mer 30 Nov 2016 - 3:09 par gigi

» Le fameux "coup du micro onde" :p
Mer 30 Nov 2016 - 2:25 par gigi

» Quel moulinet choisir ?
Mar 29 Nov 2016 - 20:11 par gigi

Partenaires
 /></a>

La pêche à roder (stalking) suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pêche à roder (stalking) suite

Message  Luc Petit le Lun 1 Sep 2014 - 18:09

La passion est toujours là, le plaisir avec. Voilà plus de six ans maintenant, qu'avec John je mettais en ligne mon premier article pour faire connaître la technique de la pêche en stalk. Et depuis 2008 je continue à pratiquer le stalking, délaissant la pêche en batterie, les pêches de nuit.
Nous voilà dans une technique dite moderne, mais un esprit de pêche traditionnelle. Un mélange qui  va déclencher une passion.
Avec la pêche à roder on bouge, on se déplace, on se confond et on se fond avec la nature. C’est aussi et surtout aller au-devant des carpes. C’est, être disponible à tout moment, prêt  à sortir la canne. Pour cela nous avons choisi une pêche qui demande peu de matériel et du léger. Et même de plus en plus léger depuis 2008, vraiment l’indispensable et le strict minimum.
Le matériel n’a pas changé, aussi bien pour John que pour moi, Shimano Tribal pour l’un, Extricator pour l’autre  avec toujours moulinet  carnassier Shimano 4500.
Mais en dehors de la partie matérielle  il y a avant tout l’esprit. Il faut bien le reconnaître, nous sommes tous attirés par le coté solitaire, avec cette sensation que notre emplacement de pêche nous appartient et à nous seul.  Le roi du monde, seule compte notre pêche. On finit par faire rapidement le vide, laissant de côté les tracas de la vie quotidienne sans s’en créer d’autres  en s’interrogeant sur l’amorçage, la technique à employer, la distance, le sondage…non rien de tout  cela ou très peu.  Notre univers dépasse rarement les 20 mètres du bord, notre technique se pratique de préférence de jour, on y distingue même les carpes, ou on les devine. Le spectacle est permanent  et il vaut mieux parfois être dans des strapontins inconfortables  que sur des biwi à dormir.
J’avais fait quelques adeptes avec mon premier récit, j’espère avec cette suite en faire d’autres, le stalking n’est pas une mode, disons une pêche alternative…qui est devenu pour certains leur approche préférée.
Allez place aux images, avec à l’occasion de cette sortie une petite tentative à la mouche, sans résultat, donc sans insistance.

Ouvrons l'épuisette

Le matériel est armé, comme d'habitude nos esches favorites maïs, tigger.



Les posts sont repérés, l'eau est plus trouble en ce mois d'Aout, mes quelques frissonnement de l'eau nous permettent de les repérer.








John l'avait bien vu, avec un peu d'attente elle finira dans l'épuisette.




La quête continue avec un petit eassi à la mouche, sans résultat, sans insistance.



Bien caché, sans bruit, l’œil sur le fil détendu, la concentration est total. Le détecteur n'ai pas en marche, cela sert juste de piquet.







La pêche s’avéra difficile, l'eau était froide. Nous avons vu pas mal d'activité en arrivant le matin. Les carpes nous gratifiaient de beaux sauts qui nous laissez présager une bonne journée. Finalement John sortira son épingle du jeu avec trois poissons.
Toujours aussi efficace, toujours aussi palpitante, la pêche à roder reste à ce jour une technique avec un bon rapport temps passé/carpes prisent.
Heureux d'avoir refait cette expérience avec mon ami John, les années nous séparent mais la pêche nous rapproche sans faille et comme la première il supporte toujours le vieux ronchon. Juste un petit mot pour la fin la brave chienne de John, Lolotte n’est plus  là pour embrasser les poissons.

Luc Petit

Messages : 644
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 67
Localisation : Indre-etLoire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemerillon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  sebastien58 le Lun 1 Sep 2014 - 18:57

Joli reportage avec de belles photos
Bravo

sebastien58

Messages : 97
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 31
Localisation : Fourchambault (58)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  Dorian le Lun 1 Sep 2014 - 19:09

Jolie photo,jolie carpe,de la nature ,un jolie récit comme on les aiment quoi.Félicitation !

Dorian

Messages : 298
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 17
Localisation : Sarthe 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  Gregou27 le Lun 1 Sep 2014 - 21:30

En stalking tu pêches à la tigger? Du coup, contrairement à ce qui se dit, la tigger ne demande une accoutumance pour qu'elle soit acceptée par la carpe.

Gregou27

Messages : 178
Date d'inscription : 25/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  yannoff56 le Lun 1 Sep 2014 - 22:19

Très beau récit qui me fait me poser quelques questions sur cette technique qui me tente de plus en plus. Wink

yannoff56

Messages : 701
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 48
Localisation : Bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  Luc Petit le Lun 1 Sep 2014 - 22:44

Gregou27 a écrit:En stalking tu pêches à la tigger? Du coup, contrairement à ce qui se dit, la tigger ne demande une accoutumance pour qu'elle soit acceptée par la carpe.

Quelle accoutumance ? La carpe raffole de cette tubercule, tu lui présentes avec du maïs elle ira dessus. Je laisse souvent de coté les on dit et je teste par moi-même. Parfois en variante je rajoute une bille de 10mm et j'en rajoute cinq ou six dans l’amorçage fait d'une pelletée de graines.

Luc Petit

Messages : 644
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 67
Localisation : Indre-etLoire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemerillon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  Minifoulquedu17 le Mar 2 Sep 2014 - 14:05

Comme à ton habitude Luc, c'est encore un sujet très intéressant !!! Ça donne envie ..

Minifoulquedu17

Messages : 1427
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 29
Localisation : Saintes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  Luc Petit le Mar 2 Sep 2014 - 15:26

Merci! Le plaisir de cette technique est entière, et le partage sans réserve... cheers cheers

Luc Petit

Messages : 644
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 67
Localisation : Indre-etLoire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemerillon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  romain54 le Mar 2 Sep 2014 - 19:17

slt très joli suite et bravo pour tes deux récits!! je commence le stalking seul problème je ne m y connais pas trop je pêche avec feeder inline et des bas de lignes maison environ 20 cm de long tu en pense quoi?? merci

romain54

Messages : 77
Date d'inscription : 25/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche à roder (stalking) suite

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum