Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 144 le Lun 1 Jan 2007 - 4:06
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» auto pilotage
Aujourd'hui à 8:56 par San75

» Pellets babycorn chènevis couleur verte
Aujourd'hui à 0:02 par Feelder

» Changer mon adresse mail
Hier à 21:19 par Christophe LAGILLE

» votre avis sur canne Canne Carp Design Slim Fighter Camo
Hier à 18:41 par Chris Carpe

» Fond d'étang en schistes
Hier à 10:02 par le dépassé

» Bouillette farine animal ou végétal
Hier à 9:12 par yanduit

» Etang de Strépy en Belgique
Lun 12 Nov 2018 - 17:46 par Feelder

» Photo qui me choque un peut.
Ven 9 Nov 2018 - 21:07 par Feelder

» encore une épuisette JRC cocoon
Jeu 8 Nov 2018 - 7:49 par gigi

Partenaires
 /></a>

Notre comportement

Aller en bas

Notre comportement

Message  gigi le Sam 18 Aoû 2018 - 17:07

Salut,

Notre comportement au bord de l'eau est-il toujours en adéquation avec l'image que nous nous targuons de véhiculer?  Respecter les poissons, ne suffit pas à faire de nous des pêcheurs vertueux et irréprochables. Même si je n'ai rien d'un moraliste et encore moins d'un partisan du "politiquement correct", il me semble pourtant qu'à grandir si vite, la famille "carptste" a petit à petit perdu de vue ses valeurs fondamentales et ne reconnaît aujourd’hui plus ses enfants.
Bien qu'il y ait toujours eu des détracteurs, les carpistes ont longtemps été cités en exemple tout du moins à certains égards. Mais hélas comme tout mouvement à succès qui dure, la nouvelle génération a la fâcheuse tendance à glisser vers certains travers dont le dénominateur commun est un manque de respect de tout et de tous, de l’éthique même de la pêche de la carpe à l’utilisation des berges en bon père de famille. Dans la pratique il suffirait pourtant de bien peu de chose pour vivre en bonne intelligence les uns avec les autres et avec la nature. Il n’est encore pas trop tard pour se ressaisir et pour changer les choses, encore faut-il en avoir l'envie et s’en donner les moyens.

- Le carpiste, un utilisateur des berges parmi d'autres :

En tant que pêcheur de carpes nous n’avons en effet pas plus de droits que les autres, qu’ils soient baigneurs, canoteurs, véliplanchistes, simples badauds ou encore pêcheurs (qu'ils taquinent le gardon ou traquent le carnassier). Nous sommes tous utilisateurs du même droit et ce n'est pas parce que nous étalons notre matériel couteux sur les berges qu'on devrait nous faire des courbettes ni nous céder le terrain. Ce n'est pas non plus parce que nous pratiquons le No Kill que nous devons prétendre à des privilèges. Que l'on nous considère différemment peut à la limite nous flatter mais ça ne nous donne pas pour autant le droit de juger les autres avec condescendance. D’ailleurs our les néo-carpistes, s’ils rendent la liberté à leurs captures, c’est plus souvent parce que "ça se fait" que par conviction profonde.  
Tout ça pour dire que puisque nous ne voyons pas les choses comme le commun des pêcheurs, plutôt que de montrer du doigt ses voisins, il nous faut leur expliquer notre démarche en trouvant les bons arguments.
Car ne perdons pas de vue qu’aux yeux de la loi, chacun est libre de disposer de ses captures comme il l’entend, et que dans tous les cas une opposition systématique n'engendrera rien de bon.

- Préserver nos terrains de jeu.

Nous parlions à l'instant de droits, mais les pêcheurs (carpistes ou pas) ont également des devoirs. Au chapitre premier celui de respecter les poissons (toutes espèces confondues) mais aussi l'environnement dans lequel ils évoluent et dans lequel nous évoluons aussi.
Ça commence par l’utilisation des berges, leur propreté et leur respect.                                 
Un simple sac plastique ne représente pas grand-chose parmi les kilos de matériel que nous trimballons à chaque session, mais il permet de ne pas abandonner sur le terrain nos déchets et même parfois de ramasser ceux oubliés par nos prédécesseurs. Idem pour nos rejets naturels, marcher dans les bois ou les fourrés qui bordent beaucoup de nos plans d'eau sans mettre le pied dedans est devenu presque impossible! Pourtant un peu de terre ou de feuilles mortes suffisent à les recouvrir pour que la nature fasse son travail.                                             
Que dire des vieux montages abandonnés qui deviennent des pièges mortels pour les animaux sauvages (ou domestiques) qui passeraient par-là.                              
Pareil pour les blocs de polystyrène ou autres matériaux flottants qui servent de repères et qui séjournent parfois à l'année sur nos plans d'eau…                                                               
Bref les traces visibles de notre passage sur un poste de pêche devraient se limiter aux trous de nos piques et aux empreintes de nos pas, rien de plus.                      
Ça continue ensuite par le respect de la végétation (arbustes, buissons, roselières) qui bordent les berges de nos plans d’eau, rivières, canaux. Ils représentent pour de nombreuses espèces animales des abris naturels, des lieux d’habitation et de reproduction, etc. Le simple fait de débroussailler et/ou d’ébrancher  (juste pour en faire un terrain de jeu dégagé et confortable) revient à détruire radicalement l’espace vital de nombreux animaux. J’ai très souvent vu des pêcheurs déboiser tout un secteur, alors qu’à quelques mètres seulement, ils pouvaient disposer d’un espace suffisamment dégagé pour y poser leurs cannes…
                                                                           
- Concurrents mais pas ennemis :

C'est le leitmotiv de tous les clubs, de toutes les réunions, de toutes les conversations, de tous les forums ... Il faut échanger… communiquer !                  
Pourtant sur le terrain les grands principes perdent beaucoup de leur superbe, car c'est encore très/trop souvent du chacun pour soi.                                                                              
En réalité il y a de l'abus dans les deux sens certains vivant comme des sauvages, voire des despotes sur "leur" coin de lac, les autres semblant regretter l'absence de promiscuité, en se collant les uns contre les autres alors que nos activités quotidiennes (travail, transport en commun, supermarché, etc.) en sont pourtant largement pourvues...                                        
Le fait d’arriver en premier sur un poste n’autorise personne à barrer un secteur entier avec des lignes tendues à des distances incroyables ou à carrément délimiter son emplacement avec de la rubalise, obligeant les passants à contourner le poste (déjà vu).                  
L'insulte n'est pas non plus de mise quand un pêcheur de sandre ou de brochet accroche par mégarde sa monture dans une ligne qui pêche à plusieurs dizaines de mètres de la berge.    
Dans le même ordre d'idée lorsqu'un individu débarque sur un poste pour demander si ça mord, n’est-il pas normal de lui répondre aimablement et de prendre le temps de lui expliquer comment ça marche. Et si c’est un carpiste, il n'est pas interdit de lui proposer un café et, si votre connaissance du plan d'eau est suffisante, de lui donner un conseil, une idée du poste et toute autre précision que vous jugez utile, enfin bref tout ce que vous auriez apprécié si vous aviez été à sa place.

Alors pour conclure ce post, je dirais que c’est avant tout notre comportement au bord de l’eau qui déterminera dans les années qui viennent l’avenir de notre passion commune, Pensez-y à chacune de vos session…

gigi
avatar
gigi
Admin

Messages : 6700
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 60
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  ezechiel le Sam 18 Aoû 2018 - 18:51

rho !!! merci Gigi !!! ton poste il m'a fait du bien !!!

mon père est un fin pécheur de sandre et depuis tout petit il a essayer de m'inculquer sa culture, sa pèche... raté !
enfin pas complètement raté ! lorsque je me suis mis à la carpe je n'aimais pas dire autour de moi que j’étais "carpiste"
je n'avais pas envie d’être assimilé a cette image négative qu'on les pécheurs de carnassiers, des pécheurs de carpe.
pourtant, le combat avec le poissons, la recherche stratégique, "tendre des pieges" aux poissons, les remettre à l'eau, parce que franchement mes parents m'ont forcé a manger du poisson depuis tout petit et ont réussis à m'en dégoutter.. du coup, je n'aime pas ca ! et franchement même une petite carpe, c'est vraiment dégueu !! (je vais peut être me faire bannir d'ici, mais oui... j'en ai déjà goutté quand j’étais gamin paix ) je prend aujourd'hui un malin plaisir a le remettre à l'eau, quand j’attrape un brochet ou un sandre devant mon père lol!

du coup j'ai toujours eu "le c** entre deux chaises" et ma situation m'a toujours conduit a ne pas jouer au "carpiste de base" (cette image négative que j'ai en tête) et a être tolèrent et même généreux.
je m'éxplique:

quand je pêche la carpe et que je vois un autre pécheur arriver, je me met à sa place et je sais même ce qu'il se dit : " rhaaa encore un carpiste qui a tendu ces lignes partout et qui monopolise tout le plan d'eau à lui tout seul !!! grrrrr !!! on va se metre où, nous ???!!! grrrrr !!! pas content !!!"
s'il n'y a pas beaucoup de place sur le plan d'eau, je vais vers lui et je lui propose de lui faire de la place. je l'ai déjà fait plein de fois et souvent ca mène à des discutions riche en informations et en échange.
quand j'ai mon bateau, que je prospecte ou que j'amorce ou que je dépose mes lignes et que je vois des mecs qui pèchent le carnassier au bouchons avec des vifs, je leur propose d'aller déposer leurs vifs plus loins, sur des spots qu'ils n'arrivent pas a atteindre depuis la berge.
si j'ai du café ou une bière à partager, je suis content de le faire ! ca m'a toujours beaucoup apporter.

les pécheurs sont de moins en moins nombreux et certains trouvent encore le moyen de jouer à la gué-guerre... pas plus tard qu'en début de semaine, j'ai eu affaire avec un "intolérant" parce qu'il avait "le droit". http://la-carpe.forumactif.org/t15307-la-loi-de-murphy#187458
j'ai eu du mal avec sa réaction, par ce que je sais qu'a sa place, j'aurais fait preuve de générosité et de tolérance.... mais lui, non.
des gamins en float tube m'ont pris une ligne... ils étaient juste devant nous , c’était couru d'avance !! il s'est excuser, je lu iai dit que c’était pas grave, que ca arrive, avec le sourir. il m'a proposer de lui même de replacer mon montage, j'ai trouvé sa classe ! si j'avais pester comme un putois ou si je l'avait insulter, engueulé... pas sur qu'il m'aurait proposer de replacer mon montage au bon endroit !!!

et les déchets... quand tu regardes bien c'est rare de trouver les déchets d'un carpiste... bon , il faut dire qu'il n'y en a pas beaucoup, par chez moi.... ici, c'est souvent les petits vieux qui n'ont meme pas leur carte qui viennent à l’arrache une journée ou deux dans l'année et qui s'en foutent ! bref! ca , je n'arrive pas à comprendre !!!

les concours de peche, je pense que ca ne devrait pas se faire dans des plans d'eaux publiques.
pendant un concours, ceux qui ne participent pas sont laissé pour compte alors qu'il ont acheter un timbre piscicole qui les autorise autant que les autres a pécher sur le domaine publique. je trouve ca égoïste de privatiser un lieu publique pour organiser un concours limité aux seules inscrits au préalable, dans un but lucratif pour un club privé.... j'ai fait une fois un enduro et je ne pense pas en refaire un sur un plan d'eau publique, pas parce que je suis mauvais perdant, j'ai fini deuxième Very Happy mais pour ces raisons et pour la compétition que ca créer entre les pécheurs et ce que ca peut entraîner par l’appât du gain...

Oui, notre comportement à une véritable influence sur notre passion. la tolérance, le bon sens et le respect des autres, devrait être fourni avec la carte de pêche, pour certains pécheurs qui en sont malheureusement dépourvu, mais avec un comportement positif avec les autres, on peut inverser la tendance et influencer les pécheurs les plus "fermés" yeah
dans le petit étang de Riec sur Belon, prés de chez moi, j'ai sympathisé avec quelques pécheurs de truites (pas tous...) ils me reconnaissent et ils savent que je ne vais pas les déranger, même si on ne pêche pas les même poissons !

j'aime ce que tu as écrit :
"Nous parlions à l'instant de droits, mais les pêcheurs (carpistes ou pas) ont également des devoirs."
pas seulement au bord de l'eau mais d'une manière général, il y a de plus en plus de gens qui veulent faire valoir leurs droits mais il y en a de moins en moins qui parlent de leur devoir ou qui le remplissent. c'est moche...

merci gigi !
avatar
ezechiel

Messages : 303
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 34
Localisation : Quimperlé 29300 (finistere sud)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  gigi le Dim 19 Aoû 2018 - 10:55

Re,

Je suis moi aussi opposé à l'organisation d'enduros (ou concours) sur des plans d'eau du domaine public, car ils engendrent pour les pêcheurs lambdas (qui ont payé leur droit de pêche) une impossibilité de profiter des lieux durant tout le temps que durent les compétitions, sans parler des nuisances (sonores, de propreté, de parcage des voitures, de circulation des véhicules chargés de la logistique (barrières métalliques, chapiteaux, tables et bancs, etc.) occasionnés durant les heures qui précèdent et qui suivent la manifestation. Je ne parle même pas des déchets humains qui bordent et borderont pendant plusieurs jours les allées autour des plans d'eau sur lesquels il est bien difficile de ne pas tomber au sens propre comme au figuré...
Dès 1987 j'ai eu le bonheur de participer au tout premier enduro carpe organisé sur le territoire) à l'étang de la Cazine à Noth dans la Creuse, puis plus tard à celui d'Azérable (toujours dans la Creuse) puis à quelques autres qui se sont déroulés dans des lieux devenus mythiques (Andrézieux Bouthéon, Méouze, La Ramade, et bien d'autres...) la plupart n'étant pas dotés et ce n'est certainement pas pour l'appât du gain que j'y ai participé, mais plutôt pour le plaisir de rencontrer et de partager avec d'autres passionnés, dans la joie et la bonne humeur, en toute convivialité.  
Malheureusement l'appât du gain ou d'une certaine reconnaissance y est aujourd'hui très/trop importante et les renards y ont découvert un espace publicitaire bon marché pour faire connaître leurs produits... gangrenant là encore un peu le milieu...
Tu dis "c'est rare de trouver les déchets d'un carpiste" je peux te dire qu'hélas ce n'est pas vrai du tout et qu'il n'est pas rare de devoir commencer une session par une séance de ramassage de déchets en tous genre (canettes, mégots, capsules , boules de papier alu, nylon, hameçons, etc. retrouvés sur et autour des postes occupés les jours précédant par des "carpeux" mal élevés...
C'est en ayant un comportement irréprochable au bord de l'eau que nous pouvons changer l'image négative que nous reflétons, soyons inflexibles et portons haut l'éthique de notre pêche, c'est l'avenir de notre passion commune qui en dépend...

gigi
avatar
gigi
Admin

Messages : 6700
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 60
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  antixe42 le Dim 19 Aoû 2018 - 11:51

Salut

Pour ma part quand j'était gamin que je ne pécher que le petit blanc genre gardon chevaine perche etc etc J'avais du mal a les remettre a l'eaux comme si je devait lâcher mes petit lol!

Au fur et a mesure je me suis fait l'idée que les remettre a l'eaux était meilleurs sauf cas rare exemple perche soleil ou poisson chats parfois les hotue si il m'on pourrit toute la journée, a l'époque les perche soleil non abîme (ce qui était rare vue comme sa gobe)  je les garder pour mon aquarium

les vairons aussi malheureusement je les garde pour une bonne raison pour nourrir le chevaine avec un vairons j'ai pris un chevaine avoisinant 50cm et une perche commune énorme dont j’estime la taille a 15m heu cm pardon (on s'éternise pas là dessus j'ai honte) lol!

j'en est manger pas mal de poisson tanche anguille brochet gardon chevaine perche commune et bien d'autre dont même une dorade royale a 35€ silent

au final les deux poissons que je garde pour manger sont l'anguille et truite et peut'être sandre pour goutter j'ai jamais encore goutté

En revanche la carpe petite ou grosse je la rejette immédiatement après l'avoir pécher et elle me remercie toujours par une éclaboussure lol!

antixe42

Messages : 12
Date d'inscription : 17/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  antixe42 le Dim 19 Aoû 2018 - 12:50

Je crée un autre poste pour raconté une histoire un peux farfelue entre moi et mon ami pécheur et une famille de parisiens en touriste

J'ai longtemps pécher dans le suran mon coin favoris a longtemps était le pont bichas, là bas il a deux coté pour les plus peureux et pécheur tranquille il y a le coté nénuphars, pour les pécheurs plus agile et toux terrain comme je suis, je privilégier le coté cascade ou l'on doit se trempé les pied dans l'eaux pour y parvenir parfois avec un peux de grimpe a faire
le voilà en image moi je cotoye surtout la petit ile du milieux et aussi sur un morceaux de rocher non engloutie a droite (enfin là c'est engloutie c'est l'hiver)

là bas j'y est fait mes débuts et j'ai côtoyé cette endroit pendant des années je le connais par cœurs les endroit les habitudes les poisson mais également le fond après avoir fait de la plongé de nombreuse fois (attention de la plongé quand il avait pas de pécheur de toute façon il ce fessait très très très rare)
Je connais même la personne âgée de vue propriétaire de l'écluse bref aucun soucis!!!

Jusqu'au jour ou des années plus tard genre 3 ans plus tard je décide d'y retourner avec un ami là on tombe face a un panneaux planté sur l’île du milieux propriété privé pêche interdite Shocked

Bref facile tous le monde peut faire sa, n'étant pas un touriste je m'aventure là bas et l'on pèche tranquille, je fini par grimpé en haut de mon rocher là ou sa mort le plus et là ou c'est le plus proche de la propriété clairement délimité (donc je n'était pas dans la propriété) et là ou a l'époque c'était une mamy qui venait me dire bonjour si sa mordait si tout aller bien, là c'est un jeune enfin pas si jeune 40 ans (avec un aire de con excusé moi du terme) et tout ce qu'il trouve a a me dire "bonjours monsieur vous éte sur un terrain privé vous devez partir" moi je lui rétorque je ne le pense pas péchant ici depuis des année sans problème, mais que pour éviter les histoirs (et puis sa mordait moyen) j'allais partir

Donc pour éviter les histoires on décide de partir et se positionner plus haut coté nénuphars j’estime que l'on a était très correcte de faire sa (pour moi c'est surement le fils de la mamy voulant être tranquille mais en même temps voilà la propriété donne directe sur le suran, donc après faut mettre de l'eaux dans son vin

bref laissons tous sa derrière nous et concentrons nous sur le pèche peut'être que sa allait morde là ou nous nous somme mis?

Hé bien non voilà qu'une barque remonte le cours d'eaux (pas large) donc nos ligne était forcément dans le passage de la barque hé bien sur qui est ce? toutes la smala et le mec de 40 ans en questions le tous avec un bonjours et un large sourire narcissisme a notre égards

Bref très agacé là je raconte a mon ami que véritablement l'endroit ou nous étions au début n'était pas privé et que si le gars voulait jouer au con j'allais répondre présent

Surtout que le mec ignorais que j'était pas touriste et que j'en avais des connaissances a commencer qu'il me semble que dans cette maison là au moment des faits une personne âgée côtoyant la mamy qui lui même connait très bien des voisin que mes parents connaisse très bien, surtout que tous ce confirme quand je vois la voiture de la personne en question sortir de la court

Au retour de la barque dans l'autre sens je leur dit que d'une la navigation est interdite et que clairement il nous emmerder, que d'autre part l'endroit au j'était au début et surement pas privé et que puisque c'était comme sa il allait avoir des histoires!

Je saisi mon portable et appelle ma mère, qui contacte les voisins connaissant très bien cette propriété et affirme que l'endroit ou nous étions n'est pas privé a partir de ce moment là 3 minutes plus tard ma sœur qui péchait avec moi a cette endroit a l'époque et ma mère pêcheuse également se pointe sur les lieux je les rejoints et les amène vers cette personne de 40 ans clairement sa part en clash on fini par lui donner rendez vous tôt le matin au mec pour allez voir le cadastre a la mairie et cette personne finit par se la fermer derrière je rajoute que j'avertirait le garde de pèche si il continuer avec leur barque

Bref nous partont mon ami et moi aussi la pèche n'aura pas était bonne, le lendemains je prend ma revanche tout seul et deveniez ou? yeah
sauf que cette fois ci quand le mec ma revue il ma ignoré lol!


antixe42

Messages : 12
Date d'inscription : 17/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  Lacs-de-Peche le Dim 19 Aoû 2018 - 14:57

Merci gigi pour ce post.

Il est vraiment important et primordial de prendre soin de connaitre et appliquer toutes ces choses.

Etant un carpiste et n'ayant que très peu de journées de pêche sans repos avec un rythme de prise astronomique, je m'emploi la plupart de mon temps à roder sur les spots pour ramasser (voire même déterrer) les lignes et déchets de nos confrères. Un geste simple qui en dit long sur les différences de comportement et de pêcheurs...
avatar
Lacs-de-Peche

Messages : 152
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 29
Localisation : Veigy-Foncenex (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur https://www.lacs-de-peche.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  antixe42 le Dim 19 Aoû 2018 - 16:37

ton message me fait pensez a mon anecdote de vendredis dernier
je me suis pointer au bord de l'eaux en emportant uniquement le nécessaire pour éviter l'encombrement
mais je me suis rendu compte avoir oublier un leur souple plombé (ce leur souple je l'avait trouvé il ne me sert pas pour pécher mais pour sonder le fond) bref une solution comme une autre

au final je suis parvenue a sonder le fond en fessant un système D a l'aide de deux plombs

a la fin de la pèche lorsque que j'avais tous plier je tombe nez a nez avec un sondeur laissé par un autre pécheur (pourquoi l'avait je pas vue plus tôt lol! )

antixe42

Messages : 12
Date d'inscription : 17/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  Gimli le Jeu 30 Aoû 2018 - 22:08

Merci les gars tout est dit !
avatar
Gimli
Admin

Messages : 5031
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre comportement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum