Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

gigi

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 144 le Lun 1 Jan 2007 - 4:06
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» auto pilotage
Aujourd'hui à 8:56 par San75

» Pellets babycorn chènevis couleur verte
Aujourd'hui à 0:02 par Feelder

» Changer mon adresse mail
Hier à 21:19 par Christophe LAGILLE

» votre avis sur canne Canne Carp Design Slim Fighter Camo
Hier à 18:41 par Chris Carpe

» Fond d'étang en schistes
Hier à 10:02 par le dépassé

» Bouillette farine animal ou végétal
Hier à 9:12 par yanduit

» Etang de Strépy en Belgique
Lun 12 Nov 2018 - 17:46 par Feelder

» Photo qui me choque un peut.
Ven 9 Nov 2018 - 21:07 par Feelder

» encore une épuisette JRC cocoon
Jeu 8 Nov 2018 - 7:49 par gigi

Partenaires
 /></a>

5 astuces pour réussir ses billes maison

Aller en bas

5 astuces pour réussir ses billes maison

Message  gigi le Ven 24 Aoû 2018 - 11:36

Salut,

Depuis que j’ai commencé à pêcher la carpe il y a plus de 40 ans, je me suis très rapidement rendu compte de la puissance qu’avait un appât fabriqué par ses soins, par rapport à un appât du commerce, aussi haut de gamme soit-il. Toutefois, il m’a fallu plusieurs années pour acquérir l’expérience et le savoir nécessaire pour en tirer le meilleur de ces appâts. Si vous aussi vous êtes un rouleur régulier, vous savez certainement quel est le pouvoir attractif des billes maison par rapport à celles du commerce, car avec un peu de maîtrise, il possible de moduler à souhait un nombre incalculable de combinaisons, aussi bien en matière de farines que d’additifs. Il y a tant de choses à dire, d’expériences à réaliser et/ou de tests à faire, qu’il m’est impossible d'expliquer tout cela en quelques lignes seulement. Néanmoins, avec ces quelques astuces pleines de bons sens, j’ai bon espoir d'améliorer vos résultats de façon significative.

Astuce n°1 : Adapter ses recettes aux saisons

Ce n’est un secret pour personne, les habitudes alimentaires chez la carpe évoluent au fil des saisons. Cependant, beaucoup d’entre nous n’utilisent qu’une ou deux recettes pour couvrir toute la saison. C’est là à mon avis une erreur, car plutôt que de suivre le dernier produit sorti dans le commerce, il vaut mieux essayer de s’adapter au rythme alimentaire des poissons. Partant de ce principe, on peut donc évoluer vers une solution simple (mais efficace) qui consiste à réaliser 4 recettes de billes pour suivre chacune des saisons.
L’odeur, la couleur, le mélange ds farines ou encore l'ajout des différents additifs peuvent être modifiés pour répondre au mieux aux attentes des poissons (et non pas à celles du pêcheur). La variante voudrait qu’on peaufine chacune d’entre elles en fonction de la période (début ou fin de saison).
- Au printemps par exemple les carpes sortant de la période hivernale pauvre en nourriture disponible dans son environnement ont besoin de se refaire une santé en recherchant activement de quoi se remplumer et se constituer des réserves graisseuses et pour faire face à la période de fraie durant laquelle elles auront besoin de forces… C'est pourquoi les appâts riches en glucides, lipides et fortement protéiques sont particulièrement intéressants...
- En été la nourriture est plus abondante et généreuse et nos appâts n’ont pas besoin d’être aussi riches. En revanche pour intéresser des carpes peu actives en raison du manque d'oxygène et de la chaleur, on peut les décliner de couleur fluos, plus visibles et aussi plus puissants en additifs réputés attractifs.
- En automne, les carpes adoptent un rythme alimentaire transitionnel, cela veut dire que si les températures restent clémentes, elles se nourriront de la même façon que durant la période estivale. En revanche, si les températures chutent rapidement, elles recevront un message d’alerte (tropisme alimentaire) qui leur dictera de changer de comportement afin de constituer des réserves hépatiques à l’approche de l’hiver. Leur proposer des appâts plus riches (protéines animales, lipides, glucides) est donc tout indiqué en cette saison.
- En hiver les carpes continuent à s'alimenter même si leur métabolisme se modifie. Le temps de digestion est multiplié par 3 et il est donc très important que les appâts employés soient le plus digeste possible. Il faut bien entendu oublier les amorçages massifs de la belle saison pour laisser place à des amorçages plus légers (au spot ou à l'assiette) voire à des pêches en single-bait sans aucun amorçage. En effet, les périodes d’alimentation des carpes se sont raccourcies et la plupart des touches auront lieu pendant des fourchettes horaires précises et brèves, uniquement durant des périodes météo stables. Un des gros avantages de pêcher les carpes en hiver est qu'en raison de leur peu d"activité, elles consomment moins du fait de leur besoin réduit en énergie. Il convient donc de réduire aussi les bouchées en employant de préférence des billes de petit diamètre (8/10 mm)...

Astuce n°2 : Choisir des farines de bonne qualité

Que serait une bonne bille maison sans des farines de qualité? On obtiendrait probablement des billes du commerce vendues pour trois francs six sous. Ne vous y trompez donc pas, l’attractivité de vos billes commence avant même d’avoir mélangé les différents ingrédients.
Il est donc important de choisir les bons produits pour réaliser nos billes maison.     
Attention, je ne suis pas en train de vous dire qu’il faille acheter les farines les plus chères pour faire de bonnes billes! Simplement, dans un premier temps en essayant de trouver de bons fournisseurs, reconnus pour leur qualité et leur sérieux, ce qui ne court pas forcément les rue.
En matière de prix et pour baisser un peu la note de certaines d’entre elles plus ou moins coûteuses, plusieurs alternatives s’offrent alors à nous :
- Acheter de grosses quantités à plusieurs                                                                        
- Négocier le prix avec le fournisseur (tout est négociable)                                                
- Passer commande auprès de minoteries (une façon de sauter les intermédiaires)
Il existe également sur le marché plusieurs catégories de farines, C’est le cas notamment des farines de poisson qui existent en version classique (composée principalement de déchets de poissons) en version haute qualité (composée de poissons frais et entiers) et enfin la farine LT qui est une farine d’une qualité supérieure séchée à basse température (ce qui préserve toute les qualités nutritives qu’elle contient.) Quoi qu’il en soit une des grandes forces des billes maison vient surtout de leur fraîcheur.  Privilégier ces dernières permet de booster vos résultats. Le gros problème est de trouver dans le commerce des farines fraîches car nos fournisseurs les achètent le plus souvent par dizaine de tonnes et une fois conditionnées les distribuent à leur réseau de revendeurs. Pour peu que les ventes ne soient pas immédiates, ces farines restent stockées plusieurs mois (voir plusieurs années) avant d’être mélangées à d’autres produits du même acabit. Il en résulte des farines qui ont perdu toute attractivité. On peut palier à ce problème en achetant ses farines directement dans un moulin et en demandant à ce qu’elles soient broyées devant nous.

Astuce n°3 : Essayer de s'approcher au plus près de la nourriture des carpes

Nous voulons toujours bien faire lorsque nous préparons nos recettes de billes, en employant notamment les produits les plus attractifs dont nous disposons. Cependant, il arrive aussi que l’on en oublie un paramètre très important : la nourriture naturelle présente sur les différents  sites qu’on exploite.              
Bien sûr, lorsqu’on réalise tous nos mélanges, nous avons forcément dans un coin de notre tête la façon dont nous allons utiliser l’appât, sa couleur (neutre, flashy, etc.), la diffusion des différents attractants, ou encore son diamètre, etc. et il y a forcément une stratégie qui se dégage. Cependant, il est possible d’aller beaucoup plus loin et de composer directement avec la nourriture naturelle en présence sur les postes. Il suffit pour cela de copier ce qu’offre la nature de façon à ce que le poisson reconnaisse quasi instantanément ce que notre appât va lui apporter. En effet selon plusieurs spécialistes de renom, la carpe serait capable de reconnaître un appât qui serait bon pour d’un point de vue nutritif, et ça de façon quasi instantanée.
Steve Briggs, grand pêcheur devant l'Eternel, explique qu’il adore jouer avec le diamètre et la forme de ses billes pour s’approcher au mieux de la taille et de l’apparence des proies habituelles des carpes.
Une autre solution consiste à incorporer dans nos recettes des extraits de ce dont se délecte les carpes (écrevisses, vers de vase,  moules, extraits d’algues, etc.)

Astuce n°4 : Augmenter l’attractivité en fabriquant des billes flottantes et/ou allégées

Avec l’apparition de la pêche de la carpe moderne, les poissons n’ont jamais été aussi sollicités. Il a donc bien fallu au fil des années trouver des parades pour continuer à tromper leur méfiance et leur vigilance. Les pop-up (billes flottantes) sont donc devenues un atout indéniable car elles permettent plusieurs présentations possibles. Dans le commerce, on en trouve facilement qui se marient parfaitement avec les billes denses de la même marque.      
Cependant, lorsque l’on fabrique nous-même nos appâts, cela peut être un peu compliqué. Voici plusieurs solutions pour rendre vos appâts maison flottants :
- La cuisson au micro-ondes : C’est une méthode très simple qui consiste à mettre quelques billes denses (après cuisson et séchage) dans un four à micro-ondes. De cette façon, on obtient en quelques secondes des appâts flottants (30s peuvent suffire) . 
- La poudre de liège : Cette astuce consiste à incorporer de la poudre de liège dans une partie du pâton lors de la réalisation des billes. Il suffit ensuite de les cuire  de façon classique. Après séchage, on obtient des billes flottantes. (Suivant le diamètre de vos bouillettes et des farines utiliser (le dosage de poudre peut varier du simple au double selon qu'on souhaite obtenir des billes allégées ou complètement flottantes)                      
- Les billes de polystyrène ou de liège : Cette méthode est encore plus simple.
Explications : lorsque vous avez mélangé votre mélange de farines aux œufs et ainsi obtenu votre pâton, il suffit d'en prélever une petite partie, et de la rouler autour d’une dizaine de billes de liège ou de polystyrène et de cuire les billes obtenues de la même façon que les autres. Une fois séchées, les billes obtenues flottent comme par magie. Là encore, le diamètre de la bille de liège ou de polystyrène dépend directement du diamètre de vos bouillettes.
- Plus simplement il suffit d"intercaler un morceau suffisamment gros de liège ou de polystyrène entre les graines ou contre la bille pour faire flotter la bouchée...

Astuce n°5 : La différence, c’est vous qui la faites !

Lorsque l’on pêche la carpe, on dit souvent qu’il est important de se différencier des autres pêcheurs pour espérer prendre plus de poissons.                                                                
D’une certaine façon, je trouve que ce n’est pas tout-à-fait exact. En effet, on a de multiples exemples que le fait de copier à l’identique ce que font d’autres pêcheurs sur le même site, donne souvent d’excellents résultats.                                                                       
Rien qu’en utilisant des billes maison, on est donc 100% gagnant, car on peut soit se rapprocher volontairement de ce qu’utilise les différents pêcheurs sur le site et qui fonctionne, mais avec un appât forcément unique puisque de notre propre composition.                                  
On peut aussi carrément s’en éloigner en proposant une bille différente, unique, ce qui représente un avantage énorme sur les poissons déjà piqués avec un appât trop stéréotypé et trop utilisé...

J’espère que ces astuces vous aideront à concevoir les billes maison les plus adaptées aux situations rencontrées et les plus efficaces possibles...

gigi
avatar
gigi
Admin

Messages : 6700
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 60
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5 astuces pour réussir ses billes maison

Message  Fil2o le Sam 25 Aoû 2018 - 9:15

Merci gigi ...

Parfait comme d'habitude. .. Exclamation Exclamation

Fil2o

Messages : 118
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 39
Localisation : Metz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum