Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 85 le Mar 6 Aoû 2013 - 23:26
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Problème de distance pour mes billes maison
Aujourd'hui à 19:05 par peupepeu

» quelles produits commander
Aujourd'hui à 18:50 par gigi

» pêcher en hiver et début de printemps au stalking
Aujourd'hui à 13:44 par morphine 18

» Lecture échosondeur ALF30
Aujourd'hui à 13:20 par BlimCarp'Team

» Chaine Youtube
Hier à 19:43 par redemsky

» Pré amorçage birdfood
Lun 5 Déc 2016 - 20:18 par redemsky

» bouillette pour alt
Lun 5 Déc 2016 - 12:37 par tony10

» sonder à la canne
Sam 3 Déc 2016 - 23:54 par peupepeu

» Bouillette maison pour pêche rapide??
Ven 2 Déc 2016 - 0:59 par gigi

Partenaires
 /></a>

Aborder un canal....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aborder un canal....

Message  alex03 le Ven 17 Juin 2011 - 14:19

Bonjour, voila j'ai un canal qui passe a 500m de chez moi ( canal latéral à la Loire ), et je ne m'y suis jamais vraiment interessé alors qu'il est peuplé de gros poisssons... !
Je ne sais vraiment pas coment m'y prendre, quel poste choisir ? quels appâts ? quels montages ? quel amorçage ? .. Enfin quelle est la meilleure approche ?

Merci
Alexis.

alex03

Messages : 574
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 21
Localisation : Allier (03)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  gigi le Ven 17 Juin 2011 - 16:20

Salut à toi,

Voici un de mes articles sur la pêche de la carpe en canal.

Dès le 18ème siècle, les canaux ont été créés en France pour acheminer, grâce à des embarcations, des matières premières comme le bois, les pierres, le sable, le charbon, puis plus tard les métaux. Au départ, ces embarcations n'étaient que de simples barges tirées par des chevaux, sur lesquelles étaient stockées les marchandises.
Le profil de ces premiers canaux avait la forme d'un V et leurs berges étaient de simples chemins de halages, d'une largeur égale au passage d'un ou deux chevaux.
Plus tard des machines à vapeur ont remplacées peu à peu les chevaux ce qui a nécessité une largeur plus importante des canaux. Pour réduire le coût de ces aménagement, un seul côté des berges fut destinée au halage alors que l'autre était abandonné à la nature, ce qui donna un profil avec une des berges stabilisée tombant à pic et une autre descendant en pente douce jusqu'au fond plat. Cette berge a, bien plus que l'autre, subit les effets du temps et sur certains endroits la végétation s'est implantée, donnant naissance à de véritables "hot spots".
Dans une période plus récente, les péniches plus grandes plus profondes et plus lourdes ont remplacé les barges. Pour leur permettre de naviguer dans de bonnes conditions, des canaux à grands gabarits furent alors construits.
Leurs profil est le plus souvent composé de deux pentes douces partant de chaque côté et d'une partie plus profonde entre 3 et 6/8 mètres en leur milieu. La pêche dans s'y apparente plus à la pêche en grandes rivières.

Le repérage :
Pour aborder la pêche en canaux de gabarits moyens, il est plus encore que partout ailleurs, indispensable de procéder à un repérage très méticuleux. Pour le néophyte, le choix d'un bon poste représente souvent en ces lieux une véritable énigme, voyons ensemble comment faire.

Les différents postes de pêche :
La règle est simple, pour choisir un bon poste en canal, il convient de s’installer partout où la monotonie des fonds ou celle des berges se trouve être rompue. Les zones les plus larges, généralement réservées aux manœuvres des péniches, seront intéressantes à prospecter, de même que tous les secteurs de palplanches, les cassures de rives, la proximité de la végétation présente sur les berges, les croisements avec d'autres canaux, toutes les arrivées d'eau, de même que l’intérieur des virages où le dépôt de vase est plus important. Ne pas non plus négliger la banquette la plus proche des berges ainsi que toutes les zones moins profondes où les nénuphars, les joncs et toutes les autres plantes aquatiques concentrent les insectes. Pour finir, citons aussi les ports, les quais de chargement, les silos, mais aussi les postes régulièrement amorcés par les pêcheurs au coup et les écluses! La plupart des canaux sont barrés par des écluses, qui servent à réguler le niveau de l'eau et à faire passer les embarcations d'un niveau à l'autre.
Les écluses, à elles seules, sont de véritables hot-spots. Chacune d'entre elles donne naissance a un nouveau bief, dont les caractéristiques ne sont pas forcément identiques à celles du bief précédant.
De la même manière, la population et la taille des carpes vivant dans chacun de ces biefs est plus ou moins importante! Comme elles sont généralement issues d'une même souche, on peut alors penser que si un secteur donne régulièrement de gros poissons, c'est sans nul doute du au potentiel de nourriture naturelle présent dans ce bief et que cette portion du canal est un lieu à prospecter en priorité. L'importance d'un repérage sur les lieux est donc nécessaire et il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec les pêcheurs présents sur les lieux, même s'ils ne sont pas pêcheurs de carpes.
Chaque écluse possède une entrée et une sortie. Les carpes qui y vivent, selon la partie où elles évoluent, ne vont pas s'y comporter de la même façon, et ne pas rentrer en activité a la même heure. Ceci est du principalement à la température et à l'oxygénation de l'eau.
Dans la partie haute(en amont), l'eau est plus chaude et la nourriture arrive en permanence grâce au courant de fond. Dès que le soir arrive, la température baisse et les carpes vont se mettre en activité et remonter l'ensemble du canal, parcourant plusieurs centaines de mètres pour rechercher leurs pitance. Commencer à amorcer un spot à une centaine de mètres des écluses permet souvent de prendre des carpes en début de soirée et durant la nuit.
Le bas de l'écluse(l'aval) à l'inverse sera généralement plus frais et mieux oxygéné. Les carpes s'y trouveront beaucoup mieux durant la journée. Toutefois, elles auront tendance à se maintenir dans la couche d'eau supérieure pour ne descendre se nourrir sur les fonds que par intermittence, à partir du lever du jour seulement. Les départs y seront donc plus rares mais ils peuvent toutefois réserver quelques surprises de taille.

L'amorçage :
L'amorçage devra se faire sur une zone assez large de plusieurs dizaines de mètres. Il a pour but principal, non pas de fixer les carpes du secteur sur un endroit précis, ce qui s'avère quasiment impossible, mais de les habituer à consommer les mêmes produits que ceux qui seront présentés plus tard à l’hameçon. Deux hypothèses sont alors à envisager :
Soit les brèmes, les poissons chats et les autres poissons blancs sont présents en nombre sur le site, dans ce cas seules les bouillettes vont s’imposer. Toutefois, pour résister à l'attaque de ces indésirables, il est impératif de veiller à ce que ces bouillettes (particulièrement celles destinées à l'eschage) soient suffisamment dures et d'un diamètre d'au moins 22/24mm pour ne pas être dévorées.
Le mieux est d'en distribuer quelques poignées à la volée sur le poste choisi durant les 2/3 jours précédant la partie de pêche. Le jour J, il suffira au pêcheur de présenter un montage accompagné de quelques bouillettes pour parfaire le piège. Pour réduire quelque peu le coût de l'amorçage et le rendre encore plus attractif, il est possible de mélanger quelques bouillettes coupées en deux, du Frolic en fragments, un peu de chènevis, des pellets, le tout nappé d'extrait marin et saupoudré de quelques grammes de poudre de foie.
Si au contraire les indésirables cités précédemment ne sont pas ou peu présents, la pêche à la graine peut alors donner d’excellents résultats. Un montage allégé, déposé sur un tapis de particules de petite taille composé par exemple de chènevis, de graines à oiseaux, de quelques pellets et de quelques graines identiques à celles employées en eschage, devrait permettre de réaliser de très belles prises.
Quoi qu'il en soit, il n'est pas utile de trop charger en quantité, ni de réaliser de trop longs amorçages d’accoutumance, une à deux journées suffisant amplement à fidéliser le poisson!

Les montages :
Si les fonds sont de consistance dure, un montage classique, auto-ferrant, qu'il soit déposé près de la berge opposée ou en plein cœur du canal, convient très bien.
Si le fond est vaseux par contre, (c'est souvent le cas sur les canaux de faible gabarit) la pêche devra se faire au plus près de la bordure, sur un tapis de chènevis et de préférence à l'aide d'un appât flottant ou allégé.
Attention, il est primordial de pêcher lourd, même si l’on pêche très près du bord! Un plomb de 80 à 100 grammes est indispensable pour pouvoir assurer une parfaite inertie du montage et pouvoir piquer la carpe correctement. Avec ce système, il n'est pas nécessaire de ferrer. Par contre le geste doit être ample et surtout intervenir très rapidement, dans les premières secondes suivant la touche. Le bas de ligne sera toujours très court, de 15 à 20 cm, pour qu’au moindre mouvement, la carpe se pique tout de suite.

Quelques petites choses à savoir :
En canal, les départs sont souvent discrets et les grandes fuites en avant sont très rares. La carpe part généralement sur le côté et suit la berge. Il convient donc pour le pêcheur de rester au plus près de ses cannes pour pouvoir réagir le plus rapidement possible et empêcher la carpe de se réfugier dans des obstacles immergés.
Pour bien pêcher en canal, un autre facteur déterminant est de s’installer bien en retrait de la berge et de se déplacer avec beaucoup de précautions et de discrétion, car à la moindre vibration transmise par le sol, la carpe déserte définitivement les lieux! Il est également souhaitable de privilégier l’emploi d’un matériel léger favorisant la mobilité. Deux piques, deux cannes, un siège, une épuisette, un tapis de réception et un sac rempli avec du petit matériel permettront au pêcheur de canal de suivre plus facilement les nombreux déplacements des poissons. En effet, il ne faut pas hésiter à changer de poste si les touches se font trop attendre, car les carpes, elles, très mobiles, se déplacent énormément(d’où l'intérêt de réaliser des amorçages préalables sur de très larges zones).
En résumé : matériel léger, discrétion et mobilité sont les règles essentielles pour réaliser de belles pêches en canal.

gigi.


Dernière édition par gigi le Ven 17 Juin 2011 - 16:34, édité 1 fois

gigi
Admin

Messages : 5349
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 58
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  Terry TERPEREAU le Ven 17 Juin 2011 - 16:27

Gigi , serait-ce le guide complet de la pêche à la carpe ? ( Carpe passion )

Terry TERPEREAU

Messages : 500
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 23
Localisation : 35-44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  gigi le Ven 17 Juin 2011 - 16:38

Terry a écrit:Gigi , serait-ce le guide complet de la pêche à la carpe ? ( Carpe passion )

Pas seulement Terry, cet article a été repris par plusieurs forums, sans doute parce qu'il est assez complet.

gigi.

gigi
Admin

Messages : 5349
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 58
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  Terry TERPEREAU le Ven 17 Juin 2011 - 16:44

Il est même super, j'ai le guide complet de la pêche à la carpe, et j'ai énormément appris grâce à ce livre..

Terry TERPEREAU

Messages : 500
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 23
Localisation : 35-44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  RORo le Ven 17 Juin 2011 - 18:53

Moi je pêche une rivière canalisé mais je c'est pas trop si je dois l'aborder plus comme un canal ou une rivière

RORo

Messages : 302
Date d'inscription : 20/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  fredmk2 le Ven 17 Juin 2011 - 19:22

merci pour cette article gigi

fredmk2
Admin

Messages : 859
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 37
Localisation : arques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  alex03 le Lun 20 Juin 2011 - 19:49

Merci ! Very Happy. D'autres conseils ?

alex03

Messages : 574
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 21
Localisation : Allier (03)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder un canal....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum