Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 147 le Mer 5 Juin 2019 - 19:31
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» vis recette bouillette
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyAujourd'hui à 19:13 par carpe plaisir

» Fameuse échelle
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyHier à 16:22 par gigi

» Une nouvelle niche écologique est-elle née ?
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyHier à 15:38 par 153624

» Livres et DVD Sur La Peche De La Carpe
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyHier à 14:20 par 153624

» Haut fond, qu'ont-ils de plus?
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptySam 12 Oct 2019 - 17:56 par 153624

» Graine prête à l'emploi.
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptySam 12 Oct 2019 - 16:24 par gigi

» Solution contre les écrevisses
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyVen 11 Oct 2019 - 21:31 par 153624

» Recette base universel
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyJeu 10 Oct 2019 - 13:31 par gigi

» Pourquoi les carpes sautent-elles?
Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. EmptyJeu 10 Oct 2019 - 0:50 par Gamrun

Partenaires
 /></a>

Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver.

Aller en bas

Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver. Empty Pêcher la carpe en rivière durant l'hiver.

Message  Gimli le Sam 21 Déc 2013 - 2:08

Message de gigi le 8 Décembre 2013
Salut,

Contrairement à leurs congénères qui évoluent dans les eaux closes, les carpes des eaux courantes devront lutter en permanence contre le courant, ce qui entraîne une dépense d’énergie permanente et les oblige à puiser dans leurs réserves hépatiques ou à se nourrir en conséquence.
Le seul véritable facteur qui va modifier la façon d'aborder une rivière est sa taille et son débit puisque les zones de tenue et/ou d'alimentation des carpes vont alors se multiplier.
Parlons tout d'abord du courant qui fait peur à bon nombre de pêcheurs, c'est lui qui régit essentiellement la vie des carpes en rivière. Animal à sang froid, la carpe doit dépenser le moins d'énergie possible pour survivre. C'est pourquoi en rivière ou en fleuve, les carpes sont en perpétuelle recherche d'une zone ou d'une couche d'eau où elles n'auront pas à lutter contre la force du courant.
Mais il ne faut pas croire que les carpes restent constamment dans les reculées ou les amortis. Cette recherche de confort peut très bien s'orienter vers des secteurs plus profonds où le courant est moins puissant, un intérieur de virage plus protégé ou tout simplement une zone d'obstacles immergés (rochers, arbres...).  
Cela ne veut pas dire pour autant que les carpes vont rester constamment sur ces postes, car ce ne sont pas forcément les mêmes que ceux où elles s'alimentent,  par contre tous ses abords peuvent faire office de garde-manger.                                                                                        
Ce qu'il importe de comprendre quand on pêche en rivière, c'est que le débit mais aussi le niveau de ses eaux conditionnent le placement des carpes, et plus la rivière est de taille importante, plus ce placement est précis. Il convient donc de pêcher la/les zone(s) ou les carpes se tiennent sur le moment. C'est pourquoi une bonne localisation est indispensable et notamment quand les carpes sont peu enclines à se déplacer.
Les meilleures pêches de rivière se produisent toujours à des moments où les débits sont en hausse, et ce quelle que soit la période de l'année ou la température de l'eau.
   
Les présentations :

Au chapitre des montages, rien de bien particulier, la meilleure approche consiste à pêcher avec ceux qui vous satisfont le reste de l’année, quitte à en modifier un peu la taille si vous le sentez nécessaire. Pour moi c’est un mètre de lead core, un clip plomb recevant des plombs de 170 à 200 g pour lutter contre le courant et d’un bas de ligne de 25 cm terminé par un hameçon  n°6 ou 8 et deux billes de 10/12 mm eschées en bonhomme de neige. Des runs sans suite, des décrochages intempestifs peuvent vous amener à en réviser la longueur, la raideur, etc… mais de grâce, pas de place pour le "pas trop mal" en ce qui concerne leur qualité et le choix des éléments qui les composent !  On ne peut pas se permettre, dans ces conditions difficiles où les "bips" n'usent pas trop les piles, de perdre un poisson sur un hameçon réaffûté, un bout de tresse que l’on a senti un peu effiloché ou râpeux sous les doigts, ou encore un nœud qui semblait bizarrement fait…
Un incontournable en hiver consiste donc à réaliser un montage "bonhomme de neige équilibré", composé de deux billes l'une dense et l'autre flottante de 10/12 mm de diamètre montées en tandem sur le cheveu. L’aspiration de l’appât sera bien plus aisée qu’avec une seule bille dense de plus gros diamètre.
D’autres montages se révèlent également très prenants c’est le cas du Blowback rig, du KD rig, ou tout simplement pour les puristes : du montage au cheveu classique.

L'amorçage :  

Que ce soit en petite rivière ou en rivière à fort gabarit, la règle de base en hiver est toujours la même : ne jamais amorcer plus de deux poignées par canne, il sera toujours temps d'en rajouter si l'activité devient plus importante. La pêche au spot prend ici tout son sens : dans les endroits où le bateau est interdit, un petit sac soluble rempli de pellets végétaux et/ou de graines broyées est idéal (éviter les pellets à base de farine de poissons, ils sont trop riches en huile).
Dans le cas inverse un mélange de pellets végétaux, de chènevis et de maïs doux éventuellement accompagné d’une ou deux grosses boules d'amorce aura ma préférence. L’amorce ayant pour but de créer une tache olfactive sur le fond susceptible d'attiser la curiosité des poissons.  Il ne faut pas hésiter en hiver à jouer sur le visuel, les eaux sont moins troublées et une pop-up fluo claire présentée sur un fond sombre ou à l’inverse d'une bille sombre sur un fond clair peuvent se révéler très prenantes, surtout si on les "booste" légèrement. En hiver les "boosters" à base d’alcool diffusent beaucoup mieux dans les eaux froides que ceux à base de produits plus épais et plus gras. Attention toutefois à leur goût puissant qui peut parfois se révéler répulsif pour les sens olfactogustatifs de nos carpes. Le Viandox, le nuoc man et la sauce soja sont des liquides de trempage peux coûteux et très efficaces.
Personnellement j’aime bien utiliser un spray à base d’alcool de Ricqlès pour marquer ma pop-up avec pas mal de réussite……..

Les appâts pour l’hiver :

1. Le maïs doux : C’est un classique, que l’on ressort en hiver profitant de l’inactivité de la blanchaille. Le maïs doux présente l’avantage de ne pas gaver le poisson tout en restant attractif grâce au sucre présent naturellement dans cette graine, à la fois efficace et peu onéreuse. Trois grains de maïs présentés au cheveu au beau milieu d’un tapis de pellets ou encore accompagné d’un filet soluble garni de microparticules, un piège simple mais redoutable qui convient parfaitement à la pêche hivernale.                                      

2. Les bouillettes continuent bien sûr à prendre des carpes tout au long de l’hiver, il faut juste adapter les recettes au métabolisme ralenti des carpes. Les composants seront choisis en fonction de leur digestibilité et de leur attractivité sur les poissons. Pour faciliter la diffusion des ingrédients, elles contiendront une bonne dose de birdfood et leur taille sera réduite à 10/12mm. Voici 2 recettes très simples mais plutôt efficaces en hiver :

    Recette n°1 :

- 400g semoule de blé
- 200g farine de maïs
- 200g farine de Nurupan
- 100g de piment espécial
- 100g de pâtée pour oiseaux rouge
- 2 cuillères à soupe de sel fin
- 8/10 œufs frais avec leur coquille

     Recette n° 2 :

- 300g semoule de blé
- 200g farine de maïs
- 200g farine de Nurupan
- 100g de chènevis moulu grillé
- 50g de poudre de foie
- 150g de Robin Red
- 2 cuillères à soupe de sel fin
- 8/10 œufs frais avec leur coquille
                                                                                                           
3. Le maïs grain : Peu coûteux, il gagnera à être « surcuit » voire « explosé ». L’amorçage restera léger en gardant à l’esprit qu’il est toujours plus simple d’en rajouter que d’en enlever!                                            

4. La noix tigrée : Je préfère équilibrer celles destinées à l’eshage. Pour y parvenir je les perce avec une vrille spéciale et introduit dans le trou un bâton de liège.                                                                                 Pour l’amorçage quelques noix écrasées et/ou coupées en morceaux baignant dans de l’extrait de noix tigrées font l’office d’une vraie bombe !                                                                  

5. L’arachide. En prenant soin de bien la cuire, la cacahuète trouve naturellement sa place dans la panoplie des graines hivernales. Il ne faut pas en amorcer trop (1 ou 2 frondes par poste) sous peine de gaver les poissons.
                                                                     
6. Le chènevis est bien difficile à employer comme appât en tant que tel, mais son utilisation est tout à fait indiquée en amorçage d’un poste en eau froide. Son jus de cuisson, riche en huile peut être gardé pour conserver les graines une fois cuites et refroidies. Il est à noter que le chènevis se marie parfaitement avec toutes les particules et autres graines. Il peut aussi être envoyé sur le coup à la volée, au Spomb ou encore mélangé à un stick-mix avant d’être enfermé dans un filet soluble.

La liste des appâts que l'on peut employer durant la saison froide n'est pas exhaustive et on peut l'allonger à l'infini, mais ces quelques bases devraient permettre aux plus courageux de prendre quelques poissons "bonus"...

gigi
Gimli
Gimli
Admin

Messages : 5116
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 26
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum