Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 147 le Mer 5 Juin 2019 - 19:31
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» vis recette bouillette
Le sens du vent  EmptyAujourd'hui à 19:13 par carpe plaisir

» Fameuse échelle
Le sens du vent  EmptyHier à 16:22 par gigi

» Une nouvelle niche écologique est-elle née ?
Le sens du vent  EmptyHier à 15:38 par 153624

» Livres et DVD Sur La Peche De La Carpe
Le sens du vent  EmptyHier à 14:20 par 153624

» Haut fond, qu'ont-ils de plus?
Le sens du vent  EmptySam 12 Oct 2019 - 17:56 par 153624

» Graine prête à l'emploi.
Le sens du vent  EmptySam 12 Oct 2019 - 16:24 par gigi

» Solution contre les écrevisses
Le sens du vent  EmptyVen 11 Oct 2019 - 21:31 par 153624

» Recette base universel
Le sens du vent  EmptyJeu 10 Oct 2019 - 13:31 par gigi

» Pourquoi les carpes sautent-elles?
Le sens du vent  EmptyJeu 10 Oct 2019 - 0:50 par Gamrun

Partenaires
 /></a>

Le sens du vent

Aller en bas

Le sens du vent  Empty Le sens du vent

Message  Gimli le Dim 22 Déc 2013 - 22:49

Message de gigi le 8 Novembre 2013

Salut à tous,

Tout comme la pression atmosphérique, les basses pressions ou encore la lune, le vent est un acteur prépondérant pour la pêche de la carpe. Un vent soutenu va fortement enrichir l'eau en oxygène et l'on sait que le taux d'oxygène est un facteur important en relation directe avec l'appétit des carpes.
Lorsqu'il se lève, c'est plutôt positif car ce vent va pousser bon nombre de poissons dans la direction dans laquelle il souffle. Ce faisant, il va participer à les rassembler dans un même secteur du plan d'eau. Il va engendrer sur toute cette zone des courants qui vont agiter la vase et libérer ainsi toute sorte de nourriture naturelle. Lorsque l'eau va se troubler avec toutes ces matières en suspension, les montages seront bien plus difficiles à détecter pour les carpes les plus méfiantes, d'autant plus qu'elles seront alors en compétition alimentaire, ce qui les rend pour le pêcheur bien plus faciles à capturer. Compte tenu de ces critères, il serait alors assez évident de prétendre que pêcher avec le vent de face est à coup sûr la bonne solution pour prendre plein de poissons.
Pourtant, si cette option permet bien souvent d'obtenir d'excellents résultats, elle peut aussi donner parfois lieu à des contre-performances!

Voici plusieurs exemples ou j'ai pu constater quelques variantes :
- Lorsque le vent souffle depuis quelques temps, son influence est moins importante que lorsqu'il vient tout juste de se lever. Dans ce cas, il est assez facile de comprendre que les zones troublées sont alors bien plus nombreuses et que les poissons sont alors bien moins faciles à localiser pour le pêcheur.
S'il souffle depuis plus de 24 heures, les carpes se seront même, pour la plupart, dispersées sur l'ensemble de ces zones, perdant ainsi tout l'intérêt initial qu'elles pouvaient porter à un endroit bien déterminé.
- Un vent chaud venant du sud ou du sud-ouest est souvent une aubaine, car en soufflant, il va ré-enclencher l'activité alimentaire des poissons rendus apathiques par le manque d'oxygène dissout dans l'eau. Si c'est assez vrai en période chaude et estivale, en période hivernale ce même vent va bien souvent s'avérer totalement inefficace, car les carpes vont tout simplement rechigner à quitter le confort de leurs quartiers d'hiver pour s'en aller glaner une hypothétique nourriture dans les zones troublées par le vent.

- Lorsqu'un vent glacial souffle du Nord, de l'Est ou du Nord-Est, il est coutume de dire que son influence est défavorable à la pêche(vent du Nord, rien ne mord!) Il est vrai qu'en abaissant fortement la température de l'eau, il n'incite pas les poissons à se nourrir(ni les pêcheurs à sortir!) C'est particulièrement vrai au début du printemps, en automne ou encore en hiver. Pourtant durant l'été, ce même vent froid, lorsqu'il vient mettre fin à une longue période de chaleur et d'inactivité des poissons, peut alors s'avérer très productif, surtout lorsqu'il commence juste à se manifester.

- Une forte pression de pêche sur un plan d'eau est également un facteur qui peut faire exception à la règle établie. En effet, compte tenu du fait que les carpes apprennent par association, les poissons les plus âgés, déjà piégés à plusieurs reprises, vont tout simplement modifier leur comportement naturel, et ne pas suivre le mouvement habituel. Dans ce cas de figure, seuls les poissons les plus jeunes, encore inexpérimentés, se feront prendre au "piège" du vent.

Pour conclure je dirais que si la règle générale est bonne à connaître et à appliquer dans la plupart des situations, il existe aussi des exceptions, dont il convient de tenir compte lorsque l'on entame une partie de pêche dans ces conditions bien spécifiques.
Encore une fois la connaissance d'un phénomème est un facteur certes très important, mais l'expérimentation, la réflexion et surtout l'adaptation sont des règles essentielles pour la réussite.

gigi.
Gimli
Gimli
Admin

Messages : 5116
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 26
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum