Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 144 le Lun 1 Jan 2007 - 4:06
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» problème au roulage
Aujourd'hui à 12:32 par le dave

» L'hiver est la...
Aujourd'hui à 8:36 par gigi

» Astuce pour faire des économies.
Hier à 21:02 par Christophe LAGILLE

» Pêche en lac, équipement ?
Hier à 16:58 par eurois27

» Astuce pour faire des économies (suite)
Dim 18 Nov 2018 - 12:47 par le dépassé

» Astuce pour faire des économies (suite)
Dim 18 Nov 2018 - 12:45 par le dépassé

» auto pilotage
Mer 14 Nov 2018 - 8:56 par San75

» Pellets babycorn chènevis couleur verte
Mer 14 Nov 2018 - 0:02 par Feelder

» Changer mon adresse mail
Mar 13 Nov 2018 - 21:19 par Christophe LAGILLE

Partenaires
 /></a>

Approche canal

Aller en bas

Approche canal

Message  pi-r57 le Mar 17 Avr 2018 - 22:40

Bonjour. Je peche un canal par chez moi.
J ai amorcé sur une centaine de metres jusqu a l ecluse.

Le niveau d eau est plutot bas en ce moment environ 1m50. Depuis que la temperature remonte j ai pu apercevoir de jolies carpes en surface a 70m de l ecluse en fin de journee. Mais pas de signes qu elles s alimentent en ces lieux.
J ai pu observé sur les bordures des moules et ecrevisses
Je suis parti sur un amorçage de une semaine.
Les 2 premiers jours uniquement avec chenevis et mais sur 100 m
Ensuite y incorporer une bille au mais et reduire la zone au fur et a mesure pour ne pecher que deux zones en bordure. Une en bordure de palplanche a 100m de l ecluse et une autre en bas de l arbre sur la pente du canal.
Je compte reduire au fur et a mesure les quantites .ne rien mettre le jour d avant et pecher le jour j avec un stick et la bille d amorcage . ( je dispose aussi de billes a l ecrevisse)

Qu en pensez vous?
J aurais besoin de vos avis et conseils constructifs si possible ( montage le plus approprié en ces circonstances)

pi-r57

Messages : 46
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche canal

Message  gigi le Mer 18 Avr 2018 - 7:39

Salut l'ami,

Voici une petite introduction à la pêche en canal.

Le profil des canaux de France sont le plus souvent composés de deux pentes douces partant de chaque côté et d'une partie plus profonde en son milieu. La pêche dans ce type de canal est différente de celle pratiquée dans les canaux à gabarit plus réduits et s'apparente plus à la pêche en grandes rivières.
Le repérage :
C'est sans conteste la partie la plus compliqué de ce type de pêche. ll est en effet très difficile de trouver des postes de pêche car le profil rectiligne des canaux ne facilite pas les choses. Pourtant si on s'applique un peu, on peut y apercevoir quelques signes prometteurs :
La règle est simple, pour choisir un bon poste en canal, il convient de s’installer partout où la monotonie des fonds ou celle des berges se trouve être rompue. Les zones les plus larges, généralement réservées aux manœuvres des péniches, seront intéressantes à prospecter, de même que tous les secteurs de palplanches, les cassures de rives, la proximité de la végétation présente sur les berges, les croisements avec d'autres canaux, toutes les arrivées d'eau, de même que l’intérieur des virages où le dépôt de vase est plus important. Ne pas non plus négliger la banquette la plus proche des berges ainsi que toutes les zones moins profondes où les nénuphars, les joncs et toutes les autres plantes aquatiques concentrent les insectes. Pour finir, citons aussi les ports, les quais de chargement, les silos, mais aussi les postes régulièrement amorcés par les pêcheurs au coup et les écluses!
Les écluses : La plupart des canaux sont barrés par des écluses, qui servent à réguler le niveau de l'eau et à faire passer les embarcations d'un niveau à l'autre. Les écluses, à elles seules, sont des hot-spots. Chaque écluse donne naissance a un nouveau bief, dont les caractéristiques ne sont pas forcément identiques à celles du bief précédant.
De la même manière, la population et la taille des carpes vivant dans chacun de ces biefs est plus ou moins importante! Comme elles sont généralement issues d'une même souche, on peut alors penser que si un secteur donne régulièrement de gros poissons, c'est sans nul doute du au potentiel de nourriture naturelle présent dans ce bief et que cette portion du canal est un lieu à prospecter en priorité. L'importance d'un repérage sur les lieux est donc nécessaire et il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec les pêcheurs présents sur les lieux, même s'ils ne sont pas pêcheurs de carpes ils possèdent des infos qui peuvent se révéler bien utiles pour nous.
Chaque écluse possède une entrée et une sortie. Les carpes qui y nagent, selon la partie où elles évoluent, ne vont pas s'y comporter de la même façon, et ne pas rentrer en activité a la même heure. Ceci est du principalement à la température et à l'oxygénation de l'eau.
Dans la partie haute (en amont), l'eau est plus chaude et la nourriture arrive en permanence grâce au courant de fond. Dès que le soir arrive, la température baisse et les carpes vont se mettre en activité et remonter l'ensemble du canal, parcourant plusieurs centaines de mètres pour rechercher leurs pitance.
Commencer à amorcer un spot à une centaine de mètres des écluses permet souvent de prendre des carpes en début de soirée et durant la nuit.
Le bas de l'écluse (l'aval) à l'inverse sera généralement plus frais et mieux oxygéné. Les carpes s'y trouveront beaucoup mieux durant la journée. Toutefois, elles auront tendance à se maintenir dans la couche d'eau supérieure pour ne descendre se nourrir sur les fonds que par intermittence, à partir du lever du jour seulement. Les départs y seront donc plus rares mais ils peuvent toutefois réserver quelques surprises de taille.

L'amorçage :
L'amorçage devra se faire sur une zone assez large de plusieurs dizaines de mètres. Il a pour but principal, non pas de fixer les carpes du secteur sur un endroit précis, ce qui s'avère quasiment impossible, mais de les habituer à consommer les mêmes produits que ceux qui seront présentés à l’hameçon le jour J.
Deux hypothèses se présentent alors à nous :
Soit les brèmes, poissons chats et les autres indésirables sont très présents, et dans ce cas les bouillettes vont s’imposer. Toutefois, pour résister à l'attaque de ces indésirables, il est impératif de veiller à ce qu’elles soient suffisamment dures et d'un diamètre d'au moins 22/24mm pour ne pas être dévorées. Le mieux est d'en distribuer quelques poignées à la volée sur le poste choisi durant les 2/3 jours précédant la partie de pêche. Le jour J, il suffira au pêcheur de présenter un montage accompagné de quelques bouillettes pour parfaire le piège.
Si au contraire les indésirables ne sont pas ou peu présents, un amorçage à la graine peut alors donner d’excellents résultats. Un montage allégé, déposé sur un tapis de particules de petite taille composé par exemple de chènevis, de graines à oiseaux, de quelques pellets et de quelques graines identiques à celles employées en eschage, devrait permettre de réaliser de très belles prises.
Quoi qu'il en soit, il n'est pas utile de trop charger en quantité, ni de réaliser de trop longs amorçages d’accoutumance, une à deux journées suffisant amplement à intéresser le poisson!

Les montages :
Si les fonds sont de consistance dure, un montage classique, auto-ferrant, qu'il soit déposé près de la berge opposée ou en plein cœur du canal, convient très bien.
Si le fond est vaseux par contre, (c'est souvent le cas sur les canaux de faible gabarit) la pêche devra se faire au plus près de la bordure, de préférence à l'aide d'un appât flottant ou allégé (perso j'utilise souvent un montage en bonhomme de neige) déposé au milieu d'un tapis de chènevis. Attention, il est primordial de pêcher lourd, même si l’on pêche très près du bord ! Un plomb d'une centaine de grammes assurera une parfaite inertie au montage et facilitera un ancrage solide de l'hameçon dans les chairs au moindre départ. Avec ce système, il n'est pas nécessaire de ferrer. Par contre le geste doit être ample et surtout intervenir dans les premières secondes suivant la touche.
Le bas de ligne sera toujours très court, de 15 à 20 cm, pour qu’au moindre mouvement, la carpe se pique tout de suite. En canal, les départs sont souvent discrets et les grandes fuites en avant sont très rares. La carpe part généralement sur le côté et suit la berge. Il convient donc pour le pêcheur de rester au plus près de ses cannes pour pouvoir réagir le plus rapidement possible et empêcher la carpe de se réfugier dans des obstacles immergés ou de s'enfiler dans des amas de racine ou de branches immergées.

Quelques petites choses à savoir :
Pour bien pêcher en canal, un autre facteur déterminant est de s’installer en retrait de la berge et de se déplacer avec beaucoup de discrétion, car à la moindre vibration transmise par le sol, la carpe déserte définitivement les lieux! Il faut également privilégier l’emploi d’un matériel léger favorisant la mobilité. Deux piques, deux cannes, un siège, une épuisette, un tapis de réception et un sac rempli avec du petit matériel et des appâts, permettront au pêcheur de canal de suivre plus facilement le déplacement des poissons.
En effet, il ne faut pas hésiter à changer de poste si les touches se font trop attendre, car les carpes sont très mobiles et se déplacent énormément (d'ou l'intérêt de réaliser des amorçages préalables sur de très larges zones). En bref, matériel léger, discrétion et mobilité sont les règles essentielles pour réaliser de belles pêches en canal.

gigi.
avatar
gigi
Admin

Messages : 6708
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 60
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Approche canal

Message  pi-r57 le Mer 18 Avr 2018 - 8:07

Merci gigi pour cette documentation fort intéressante

pi-r57

Messages : 46
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche canal

Message  Gimli le Mer 18 Avr 2018 - 10:35

Salut je pêche les canaux Smile

Déjà le poste est très bon car au niveau des écluses une mane importante de nourriture y est bloquée.
Les carpes en canaux et rivières bougent beaucoup ( donc inutile de benner surtout les premières fois) mais au niveau des écluses il y a de vieux poissons qui bougent peu et souvent de très belles !

Ta stratégie d’amorçage est bonne, personnellement j'amorce 2 à 3 fois avant une pêche ça suffit.
La carpe peu faire la difficile et se concentrer sur un seul appât juste la graine ou juste la bille donc je suis pas un partisans des mélanges ou juste une poignée pour le début.
L'appât unique reste le mieux pour accoutumer les poissons sans brouiller le message.
L'écrevisse marche bien j'avais testé les signals pour infos, le carnée avec les billes avec morceau de coquilles d’œuf rappelle un peu les moules Wink

Je pêche désormais sur certains canaux uniquement à la bille de 20 à 24 mm bien séchée.
Pourquoi ? Partout ou je pêche il y a des brèmes records, de chevesnes et des barbeaux énormes..... Et le but est de prendre des carpes  Smile

Au début j'ai beaucoup utilisé le maïs en grosse quantité j'ai pris de temps en temps des carpes mais les lignes ne pêchaient pas longtemps, une poignée pour activer ou du pellet au début mais juste une poignié attention.

Après il y a certains bief selon les coins tout est calme peu de brêmes la c'est top !

Pour le montage comme toujours ca va dépendre du courant, du type de fond de la saison, des blancs.

Pour ma part je pêche costaud tête de ligne en fluoro et bas de ligne en fluoro car la tresse est trop souple avec les mouvements d'eau, les cassures, les remous des blancs. Un bas de ligne entre 20 et 25 cm en fluoro garantie un bas de ligne pêchant plusieurs heures. Je réalise le cheveu en tresse de 10/100 pour garder la souplesse et la mobilité de la bille a l'aspiration.
Un hameçon de 4 avec une ou deux billes, un plomb type grippa de 100 à 200 g selon le courant.
avatar
Gimli
Admin

Messages : 5031
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Approche canal

Message  pi-r57 le Mer 18 Avr 2018 - 11:13

D accord merci pr ton message interessant.

Dans mon canal il y a des blancs mais c est pas dingue..

Je vais incoporer davantage de billes et moins de mais en petite quantité et deux jours avant bille seule alors sur le spot precis. Je verrais dimanche ce que ca dit..

pi-r57

Messages : 46
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche canal

Message  Fil2o le Mer 18 Avr 2018 - 20:42

Idem je pêche le canal.

J'amorce 3 jours avant peche pas plus, aucun interet car les carpes de canal ne s'arrêtent pas assez longtemps pour enchainer les departs ... on prend que celles de passage . Les accoutumer 3 jours est suffisant

Je commence avec graine puis au fil des jours j'amorce seulement à la bille.

J'ai déjà été témoin de ce que tu racontes, carpes en surface lors de des premiers coups de chaleur, j'ai jamais eu de grands résultats voir nul en journée, elles se réchauffent , ne mangent pas .

La nuit est plus adaptée car le réveil pour elles sonne lors de la baisse de luminosité...

Si tu ne peux pas faire de nuit, reste le plus tard possible , ça m'a souvent sauvé du capot ...

Je ne gaspille plus de pêcher en journée je m'y rend faire le coup du soir ou tôt le matin, et nuit si possible.

Après lors d'une journée pourri, mais pour nous la meilleur je pêche de journée ou la nuit.

Je ne dis pas que delà est pas possible de prendre du fish lors de gros soleil, et première chaleur mais mes résultats ont toujours été très faible,.

Tu me diras le type de canaux y joue beaucoup, moi aucun courant, passage de bateau régulière et fond max en cuvette de 1, 80m...






Fil2o

Messages : 118
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 39
Localisation : Metz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche canal

Message  Fil2o le Mer 18 Avr 2018 - 20:49

Montage grippa 140g leadcore, bdl tresse gainee, dénudé sur la fin de 2 ou 3cm. Hameçon de 4 en blow back rig.
Bille de 20 ou 24mm dense, ou bonhomme de neige .

Fil2o

Messages : 118
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 39
Localisation : Metz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Approche canal

Message  pi-r57 le Mer 18 Avr 2018 - 21:04

C est la méthode que j emploie sur 4 j. Samedi je mets rien et dimanche je pecherais on va voir ce que ca donne

pi-r57

Messages : 46
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Approche canal

Message  pi-r57 le Mer 18 Avr 2018 - 21:54

Question qui peut paraitre bete.

Vous pechez avec les memes billes que celles de l amorcage?

pi-r57

Messages : 46
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche canal

Message  Fil2o le Jeu 19 Avr 2018 - 7:21

Bien sûr, même bille.

Fil2o

Messages : 118
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 39
Localisation : Metz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche canal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum