Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 85 le Mar 6 Aoû 2013 - 23:26
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» bouillette pour alt
Aujourd'hui à 17:22 par tony10

» Bouillette maison pour pêche rapide??
Aujourd'hui à 0:59 par gigi

» sonder à la canne
Hier à 22:12 par benoit

» pêche hivernal . pas facile!!
Hier à 21:20 par snowman63

» choisir sont cobra
Hier à 13:07 par vince78

» Lieux , Etang
Hier à 8:08 par Miix33

» montage pour petit et gros poisson
Mer 30 Nov 2016 - 3:09 par gigi

» Le fameux "coup du micro onde" :p
Mer 30 Nov 2016 - 2:25 par gigi

» Quel moulinet choisir ?
Mar 29 Nov 2016 - 20:11 par gigi

Partenaires
 /></a>

comment savoir quel technique pour amorcer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comment savoir quel technique pour amorcer ?

Message  beber0169 le Dim 1 Juil 2012 - 18:19

pouver vous me conseiller sur les technique d amorçage d amorcer avec un produit du meme gout que votre esche et amorcer beaucoup dans un grand lac en fonction du nombres de poisson ou du plan d eau ... merci

beber0169

Messages : 128
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 21
Localisation : l Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment savoir quel technique pour amorcer ?

Message  gigi le Dim 1 Juil 2012 - 18:49

Salut l'ami,

Une fois les étapes de repérage et de sondage effectuées (lire mon post sur http://la-carpe.forumactif.org/t3827-reperage-sondage?highlight=rep%C3%A9rage, il est temps de s'occuper de la troisième ; l'amorçage.

Beaucoup de facteurs extérieurs entrent en ligne de compte pour définir la quantité et le contenu de l'amorçage comme : le cheptel, la présence d'indésirables, la pression de pêche, la quantité de nourriture naturelle disponible, la qualité du substrat, etc.
En absence de ces informations il est très compliqué de donner des conseils très précis, même si deux ou trois grandes lignes peuvent peut être te guider, elles concernent notamment la période de pêche choisie, la présence d'espèces indésirables, et le meilleur choix de postes.

1. La période de pêche :
Puisque nous sommes en été, nous allons parler de l'été. Tout d'abord ce n'est pas loin s'en faut, la meilleure saison pour pêcher la carpe. Les poissons souffrent de la chaleur étouffante et du manque d'oxygène dissout dans l'eau et se réfugient la majeure partie du temps dans les grands massifs végétaux où elles savent bénéficier de suffisamment de fraîcheur. Elles y trouvent aussi toutes sortes de bestioles (larves, vers, limnées, etc) dont elles se régalent une grande partie de la journée, si bien qu'elles circulent très peu sur le reste du plan d'eau.
Au lever du jour et à la tombée de la nuit en revanche, elles vont irrémédiablement se rendre sur leurs zones habituelles d'alimentation. Il est alors possible de les détourner momentanément de leur objectif en leur proposant quelques friandises particulièrement appétantes.

2. la présence d'espèces indésirables :
a) En absence de poissons chats, un mélange de graines (maïs, mini-tigers, chènevis, graines pour oiseaux, quinoa, etc.) + quelques fragments de Frolic et/ou de micro-pellets, le tout saupoudré d'épices en poudre et nappé d'extrait marin, peut être mis en place à proximité de ces massifs végétaux ainsi que sur tous les chemins qu'utilisent les carpes pour se déplacer d'un point à un autre et cela même si d'autres espèces sont présentes (tanches, brèmes, gros gardons, etc.), leur activité va naturellement attirer les carpes.

b) Si les poissons chats sont présents en revanche, la messe est dite et seules les noix tigrées, le lupin ou l'arachide pourront être utilisés pour amorcer et pour escher. En effet ces 3 graines présentent la particularité de beaucoup plaire aux carpes et de rebuter les poissons chats. On peut alors les accompagner avec quelques spods d'un broyat des ces mêmes graines auquel on peut ajouter quelques graines de chènevis qui ont pour intérêt de fixer les carpes plus longtemps sur le poste.
Si malgré tout tu veux quand même tenter ta chance à la bouillette, tu peux alors les recouvrir soit de gaine thermo-rétractable spécialement dédiée à cet effet (photo n°1) soit plus simplement d'un filet anti-chat ou d'un morceau de bas de femme (photo n°2)

. .
photo n°1 . . photo n°2
3. les meilleurs postes :
Les meilleurs postes d'un plan d'eau sont connus de tous, et ils sont la plupart du temps pris d'assaut par toute une ribambelle de carpistes au point bien souvent d'en devenir carrément inproductifs. Ce sont globalement les abords des îles ou des îlots, les grands massifs de nénuphars, les anciens lits de rivières, les vestiges de constructions immergés, les hauts fonds, etc. et il vaut mieux carrément les ignorer durant la période estivale.
Mieux vaut s"intéresser par exemple aux langues de terre qui plongent lentement dans les eaux, aux éboulis rocheux, à la base des digues, aux racines d'arbres de bordure, aux arrivées d'eau, aux massifs végétaux et/ou aux roselières, etc. de même qu'à toutes les zones ou le fond n'est pas trop vaseux et pas trop encombré.
Déposes alors sur chacun des postes que tu as choisi d'exploiter la valeur d'une assiette du mélange de particules cité plus haut ainsi que ton montage parfaitement réalisé et l'attente peut commencer.

gigi

gigi
Admin

Messages : 5341
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 58
Localisation : Poisy (Haute-Savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment savoir quel technique pour amorcer ?

Message  beber0169 le Dim 1 Juil 2012 - 19:30

merci bcp mai je pense m acheter un sondeur pour savoir les fond mai je ne s est pas comment sa s utilise et je n ai jamais vue faire
Very Happy

beber0169

Messages : 128
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 21
Localisation : l Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment savoir quel technique pour amorcer ?

Message  loic27 le Dim 1 Juil 2012 - 23:46

voila :

Invité a écrit:Une des clés de la réussite d’une partie de pêche est le sondage. Comme nous avons l’habitude de dire la meilleure bouillette du monde placée au mauvais endroit ne prendra pas de poisson. D’où l’extrême importance du sondage de votre poste. Cela demande du temps, mais ce n’est jamais du temps perdu. Alors comment sonder correctement.

Choisissez votre poste et lancez.
1- Lorsque le plomb a touché le fond, récupérez jusqu’au moment où le flotteur vient buter contre le plomb. Il est indispensable de tendre la ligne pour faire descendre le flotteur.
2- Dès que votre ligne est tendue, ouvrez le pick-up en gardant le fil tendu dans l’autre main. Lorsque vous relâchez le fil, le flotteur remonte vers la surface. J’ai tracé sur ma canne à sonder deux marques distantes de 35 cm, correspondant à la longueur du fil que je tire à la fois.
3- Lorsque le flotteur apparaît à la surface, il suffit de multiplier le nombre de fois que vous avez tiré le fil par 35 pour obtenir la profondeur précise à cet endroit.
4- Consignez la profondeur. Récupérez quelques mètres de fil et répétez l’opération 3 à 4 fois. Vous allez faire de même à gauche et à droite du poste choisi, jusqu’à ce que vous ayez une idée précise de la topographie du poste. Notez les distances et les profondeurs des postes prospectés.

Vous avez choisi l’endroit que vous souhaitez placer vos montages. Lancez le votre sonde et laissez remonter le flotteur. Positionnez vos montages à cet endroit. Relancez si vous constatez trop d’écart (50cm).



De la même façon, mais à l'aide de tresse cette fois (pour plus de sensibilité) on peut propulser un plomb seul et le ramener tout doucement en le faisant racler sur le fond. Avec un peu d'habitude, on peut très bien, lors de cette opération, deviner la texture du fond et ainsi trouver les zones les plus intéressantes pour y déposer nos montages.

Si fond est plutôt dégagé et que le plomb glisse parfaitement on peut penser que l'on se trouve soit sur de la vase, soit sur de la terre, soit encore sur du sable. L'observation attentive du plomb des sa sortie de l'eau est alors bien utile.
Un peu de glaise collée sur celui-ci va nous indiquer un fond terreux alors que quelques aspérités en surface nous désignera plutôt la présence de sable. En cas de substrat vaseux, en reniflant le plomb dès sa sortie de l'eau, on peut également mieux connaître la nature de la vase présente sur le fond. Ainsi, une odeur "fétide et puissante" nous indiquera une zone à éviter, alors que si l'odeur n'est pas trop forte, l'exploitation de ce poste même vaseux peut quand même se révéler intéressante.

Si le plomb tressaute légèrement, il s'agit plutôt de graviers ou de cailloux. Pour en être certain on peut alors utiliser un marqueur indélébile pour colorer le plomb. En le laissant glisser sur le substrat, celui-ci va se rayer plus ou moins profondément, nous permettant de savoir si l'on a à faire plutôt à du sable qu'à des graviers.

S'il se cale au fond et reste carrément bloqué, nous avons alors à faire à un fond composé cette fois de gros cailloux ou carrément de blocs de pierre. Un montage à plomb cassant et une présentation spécifique (pop up) devront alors être mis en place.

Si le plomb a tendance à venir par à-coups, ce sont certainement alors les herbes et les végétaux qui bloquent sa progression. L'utilisation en remplacement du plomb classique d'un plomb à griffes, va nous permettre de "prélever" un peu de cette herbe nous indiquant d'une part sa longueur mais aussi sa densité. Une fois renseignée nous allons alors pouvoir monter un appât flottant qui se présentera à la bonne hauteur sur ce tapis végétal.

Lorsque la progression du plomb est stoppée net, si l'arrêt est plutôt franc et suivi d'un grand relâchement, il s'agit probablement d'une cassure.

Si au contraire la progression du plomb se traduit par un relâchement court suivi très rapidement par une reprise normale de la glisse du plomb, on peut facilement deviner que nous venons de passer une marche. Les deux dernières configurations sont de toute manière des lieux de passage quasi-certains des carpes du plan d'eau qu'il va falloir repérer avec précision pour pouvoir les exploiter au maximum.

loic27
Modérateur

Messages : 3099
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment savoir quel technique pour amorcer ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum